Des cahutes aux abris durables, l’OIM au Tchad aide les rapatriés victimes de la violence

Posted: 
02/09/18
Themes: 
Assisted Voluntary Return and Reintegration, Shelter

Kobiteye - L’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, a remis, en début de semaine (05/02), des abris semi-durables à 107 familles du camp de rapatriés de Kobiteye, à la frontière sud du Tchad, qui accueille plus de 5 500 Tchadiens de retour de République centrafricaine (RCA).

Situé à 600 km de N’Djamena, la capitale tchadienne, le site de Kobiteye accueille des rapatriés depuis 2013. L’OIM au Tchad participe activement à la fourniture d’un soutien socioéconomique et psychosocial et cette dernière activité a été rendue possible grâce au soutien du Japon.

La cérémonie de remise de cette semaine a été suivie par l’équipe de l’OIM au Tchad dirigée par sa cheffe de mission, Anne Schaefer, par les autorités locales représentées par le Préfet et le Préfet adjoint de Gore, par le chef des armées, le chef de la police et les autorités traditionnelles.

Compte tenu des tentes précaires qu’utilisaient les rapatriés comme seul abri, la fourniture de ces abris semi-durables aux individus les plus vulnérables - notamment les femmes, les personnes handicapées et les personnes âgées dirigeant leur famille - constitue une amélioration majeure de leurs conditions de vie et de sécurité.

Un représentant des rapatriés a salué l’appui continu de l’OIM ces quatre dernières années et a remercié le peuple japonais pour le financement du projet. Lors du même discours, il a recommandé l’installation d’une clinique sur le site, faisant état des énormes difficultés auxquelles font face les rapatriés pour accéder à la clinique principale, située à une heure à pied du site.

Anne Schaefer a elle aussi remercié le Japon pour son généreux don et les autorités locales pour leur soutien continu pendant la mise en œuvre du projet. Elle a encouragé les bénéficiaires à faire bon usage des abris. La représentante du Ministère de la planification et de la coopération a exprimé la satisfaction de son ministère quant à la mission menée par l’OIM au Tchad en général, mais plus spécifiquement pour la solution durable trouvée pour les Tchadiens de retour de RCA, qui est conforme au plan de développement national du pays.

Le Préfet a remercié l’OIM et le Japon pour leur effort et leur collaboration. Il a assuré à l’OIM la continuité de l’appui, de l’assistance et de la protection de la part des autorités locales et nationales dans la mise en œuvre de la mission de l’OIM au Tchad.

Cette collaboration tripartite entre le gouvernement tchadien, l’OIM et les migrants témoigne d’une exploitation réussie de toutes les ressources disponibles en vue de faciliter la réintégration des migrants dans leurs communautés respectives de manière à profiter à la fois aux migrants et à la société.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Anne Schaefer, OIM Tchad, Tel : +235 602 817 78 ; Email : aschaefer@iom.int

  • Cérémonie officielle de remise des abris semi-durables aux Tchadiens de retour de République centrafricaine à Kobiteye. Photo : OIM 2018

  • Le Préfet de Gore (à gauche) coupe le ruban avec l’aide du chef de mission de l’OIM au Tchad. Photo : OIM 2018

  • Le Préfet remet à un bénéficiaire les clés d’un abri semi-durable à Kobiteye, au Tchad. Photo : OIM 2018