Des migrants éthiopiens bloqués en Tanzanie rentrent chez eux

Posted: 
12/02/14

Ethiopie - L’OIM a rapatrié 253 migrants irréguliers éthiopiens remis en liberté en Tanzanie. L’opération, déployée en étroite collaboration avec le Département tanzanien de l’immigration et le Ministère éthiopien des affaires étrangères, a été financée par le gouvernement du Japon.

Les migrants, qui ont été interceptés par les autorités tanzaniennes aux frontières du pays en route vers l’Afrique du Sud, étaient incarcérés, pour certains depuis un an, dans trois prisons (Ruanda, Ubena et Kigongoni) situées dans les régions de Mbeya et de Pwani.

La Tanzanie est un pays de transit majeur pour les migrants en provenance de la corne de l’Afrique qui veulent trouver du travail en Afrique du Sud. Le dangereux périple peut prendre plusieurs mois ou années et certains meurent en chemin. D’autres sont arrêtés et emprisonnés. Bon nombre des migrants voyagent à pied et sont exploités par les passeurs et les trafiquants.

Anebu Girma, rapatrié âgé de 16 ans, a confié avoir vu ses amis mourir à la frontière tanzanienne. « Mon frère vit en Afrique du Sud et je m’y rendais avec un ami pour travailler et renvoyer de l’argent à ma famille restée au pays. Nous avons marché pendant six jours, puis avons fait trois jours de bateau. La personne qui nous emmenait nous a laissés pendant trois jours dans un endroit appelé Bagamoyo. On avait tous très faim. Quatre personnes sont mortes. Alors on a décidé de ne pas mourir comme eux et on s’est rendus à la police aux frontières. »

Les rapatriés, tous des hommes, comprennent 39 mineurs non accompagnés âgés de 14 à 17 ans. Tous ont demandé à être rapatriés en Ethiopie dans le cadre du programme de l’OIM.

Suite à sa remise en liberté la semaine dernière, l’OIM en Tanzanie a fourni au groupe un logement temporaire, en attendant la délivrance de documents de voyage et un examen médical avant d’embarquer à bord d’un vol affrété par l’OIM vers Addis-Abeba.

A l’arrivée, l’OIM a fourni un logement et des repas au Centre de transit de l’OIM à Addis-Abeba pour les mineurs non accompagnés. En collaboration avec le Ministère chargé de la femme, de l’enfance et de la jeunesse et avec l’UNICEF, l’Organisation réalisera des opérations de localisation pour réunir les enfants et leurs parents dès que possible.

L’OIM en Ethiopie a financé le transport de retour des migrants adultes vers leur zone d’origine. La plupart des rapatriés venaient de la Région éthiopienne des nations, des nationalités et des peuples du Sud fortement touchée par la migration.

Pour plus d’informations, veuillez contacter

Alemayehu Seifeselassie

OIM Ethiopie

Tel: +251.11. 6611117 (Ext. 455)

Email: salemayehu@iom.int

Ethiopian irregular migrants detained in Tanzania return home to Addis Ababa with IOM. © IOM 2014
Ethiopian irregular migrants detained in Tanzania return home to Addis Ababa with IOM. © IOM 2014
Ethiopian irregular migrants detained in Tanzania return home to Addis Ababa with IOM. © IOM 2014