Des officiers de police sont formés à identifier les victimes de traite au sud-est de la Chine

Posted: 
06/24/14

Chine - L’OIM organise, cette semaine, un atelier de renforcement de capacités de trois jours à Fujian, destiné à une trentaine d’officiers de police du sud-est de la Chine afin de soutenir le deuxième Plan d’action national chinois de lutte contre la traite des êtres humains (2013-2020).

Ces dernières années, les mouvements transfrontaliers depuis les pays voisins vers la Chine ont augmenté. De nombreux migrants finissent dans les usines de fabrication dans les provinces de Fujian, de Guangdong, de Jiangxi et de Zhejiang, au sud-est du pays. La traite des personnes est une préoccupation croissante, avec des tendances émergentes de traite à des fins de mariage forcé, d’exploitation sexuelle et d’exploitation du travail.

La demande d’épouses étrangères en Chine serait également en hausse. Bien que de nombreux mariages transfrontaliers soient authentiques, de nombreuses femmes et jeunes filles de la sous-région du Bassin du Mékong continuent d’être dupées par des promesses d’emploi et d’une vie meilleure, et sont forcées à se marier et à vivre une vie de servitude domestique et sexuelle.

La formation, co-organisée par l’OIM et le Ministère chinois de la sécurité publique, vise à fournir aux officiers de police les compétences nécessaires pour mieux identifier et interroger les victimes de traite.

« L’identification des victimes de traite est un défi pour les officiers du maintien de l’ordre dans le monde entier. Notre atelier en Chine permettra de former les officiers de première ligne à des directives pilotes d’identification des victimes, qui ont été élaborées conjointement par l’OIM et le Ministère de la sécurité publique », a déclaré Pär Liljert, responsable de l’OIM à Beijing.

« Nous espérons que ces directives, comprenant des indicateurs de traite et des techniques d’entretien, aideront la police dans leur travail quotidien d’enquête sur les cas de traite potentiels », a-t-il ajouté.

Pour plus d’informations, veuillez contacter

Ellen Wong
Bureau de liaison de l’OIM en Chine
Email : ewong@iom.int