Des projets innovants visent à faciliter l’intégration des réfugiés réinstallés dans l’Union européenne

Posted: 
07/12/19
Themes: 
Resettlement

Bruxelles - Les réfugiés se réinstallant dans l’Union européenne (UE) apportent diverses compétences et la majorité d’entre eux souhaitent trouver du travail et améliorer leur niveau de langue, d’après un nouveau rapport lancé aujourd’hui (12/07) à Bruxelles lors de l’événement de clôture d’un projet de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) visant à améliorer l’intégration des réfugiés réinstallés.

Lancé en 2018, le projet ‘LINK IT’ (Relier l’aide avant le départ et à l’arrivée pour faciliter l’intégration socioéconomique pour les réfugiés réinstallés dans l’UE) était une initiative multinationale innovante qui a duré 18 mois en vue d’apporter aux réfugiés réinstallés les fondations pour débuter leur nouvelle vie en Europe.

« L’intégration sociale et économique, en particulier s’agissant de l’identification des compétences, débute avant même de partir pour le pays de réinstallation et les réfugiés eux-mêmes jouent un rôle essentiel dans le processus », a déclaré Geertrui Lanneau, spécialiste régional de la migration et du développement humain pour le Bureau régional de l’OIM à Bruxelles.

Recueillant les données de plus de 1 000 réfugiés syriens, l’outil de profilage des compétences LINK IT a collecté des informations sur le cursus pédagogique, l’expérience professionnelle, les compétences personnelles, les compétences numériques, les capacités linguistiques, les aspirations et d’autres considérations relatives à la santé/fourniture de soins.

Lors de l’événement de clôture, les partenaires du projet, les autorités nationales et les représentants de l’UE et des agences internationales ont partagé des meilleures pratiques et ont présenté des conclusions du rapport du projet.

« Depuis des années, les réfugiés nous disent que la barrière de la langue et le manque de reconnaissance des compétences étaient deux des obstacles les plus courants à l’intégration sur le marché du travail », a déclaré Dipti Pardeshi, chef de mission de l’OIM au Royaume-Uni. « Dans le projet LINK IT, l’OIM a analysé les compétences et qualifications autoévaluées par les réfugiés afin de mieux comprendre les personnes qui se réinstallent. Cela peut aider les gouvernements à améliorer les politiques et le soutien aux réfugiés pour leur permettre d’entrer sur le marché du travail et contribuer à l’économie. »

Financé par le Fonds de l’Union européenne pour l’asile, la migration et l’intégration (AMIF), le projet LINK IT visait à améliorer l’intégration sociale et économique en reliant l’aide avant le départ aux réfugiés syriens vivant en Jordanie, au Liban et en Turquie, avec le soutien à l’arrivée lorsqu’ils se réinstallaient dans quatre pays européens (Allemagne, Portugal, Roumanie et Royaume-Uni). Il inclut la création et le pilotage d’un outil de profilage des compétences avant le départ, un soutien à l’arrivée et des produits pour les réfugiés réinstallés et des sessions d’informations aux communautés d’accueil qui les reçoivent.

Les partenaires du projet étaient la Commission internationale catholique sur la migration (CICM), le Conseil britannique pour les réfugiés, Asociatia Serviciul lezuitilor Pentru Refugiatii Din Romania (JRS Roumanie), Caritasverband Fur Die Diozese Hildesheim E.V (Caritas Friedland) et le Conselho Português Para Os Refugiados CPR (CPR).

« Grâce à LINK IT, nous pouvons collaborer entre quatre pays, chacun avec ses différentes expériences de réinstallation », a déclaré Petra Hueck, responsable de la CICM Europe. « Pourtant, de nombreuses difficultés sont similaires aussi bien pour les réfugiés que pour les communautés d’accueil lorsqu’il s’agit de relier des phases pré-départ et post-arrivée, de préparer les communautés d’accueil et les interventions sur le marché du travail, etc. Grâce à ce projet, nous pouvons développer des outils et des interventions qui répondent à certains défis essentiels », a-t-elle conclu.

Veuillez cliquer ici pour plus d’informations sur le projet LINK IT. Vous pouvez aussi visionner la vidéo ici.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Abby Dwommoh, OIM UK, Tel. +44 (0) 20 7811 6060, email : adwommoh@iom.int

  • A husband and wife both complete LINK IT questionaires in Amman March 2019. Photo: IOM/Abby Dwommoh

  • A Syrian couple are excited to board their flight to resettle to the UK in Amman March 2019. Photo: IOM/Abby Dwommoh

  • At a child CO in Amman, this Syrian child is excited to resettle to the UK_March 2019. Photo: IOM/Abby Dwommoh

  • At UKCO in Amman, Syrian refugees are learning about life in the UK March 2019. Photo: IOM/Abby Dwommoh

  • Syrian couple and their children prepare to resettle in UK. Photo: IOM/Abby Dwommoh