Des travailleurs migrants honduriens se rendent au Canada

Posted: 
12/04/12
Themes: 
Labour Migration

Honduras – Un troisième groupe de 29 migrants du Honduras, sélectionnés par l’OIM et Maple Leaf Foods au Canada pour travailler dans les usines de transformation alimentaire de l’entreprise, se sont rendus au Canada cette semaine pour débuter leur contrat de deux ans.

Les 4 femmes et 25 hommes arrivent aujourd’hui dans la ville de Brandon, Manitoba, pour travailler dans l’usine de Maple Leaf Foods située dans cette ville.

Suite à une demande de Maple Leaf Foods, les missions de l’OIM à El Salvador et au Honduras, ont lance la phase de recrutement en mars 2012 en publiant des annonces d’emplois.
 
Les deux pays ont accepté des candidatures de 7 890 personnes, ont réalisé des entretiens préliminaires, des tests de compétences et des examens médicaux, ont validé tous les documents et les certificats et ont sélectionné les premiers candidats, qui ont été présentés à l’employeur.

Des représentants de Maple Leaf se sont rendus dans la région pour faire la sélection finale de 245 personnes pour pourvoir des postes dans leurs usines de Brandon, Manitoba et de Lethbridge, Alberta.

L’OIM a également coordonné 120 heures de cours d’anglais et de sessions d’orientation.

Maple Leaf Foods propose aux travailleurs migrants de prolonger leur contrat de deux ans et effectue des demandes de visa de résidence permanente pour ceux qui ont terminé leur premier contrat de deux ans, pour leur permettre de faire venir les épouses et enfants au Canada.

« Depuis 2007, l’OIM a aidé au recrutement de plus de 1 000 migrants de main-d’œuvre originaires de Colombie, d’El Salvador, du Honduras et de Maurice pour travailler dans les usines de conditionnement de la viande au Canada. En 2010, l’OIM et Maple Leaf Foods ont signé un Accord cadre de coopération pour garantir un processus de recrutement transparent, efficace et effectif, qui soit conforme aux normes internationales », explique Ricardo Cordero, spécialiste régional de la migration de main-d’œuvre à l’OIM.

L’Institut national des statistiques du Honduras fait état de quelque 863 000 jeunes Honduriens âgés de 12 à 30 ans qui sont soit au chômage, soit en situation de sous-emploi. Le taux de sous-emploi au Honduras a augmenté de 2,1% en mai 2012 pour atteindre  un taux de 51%.

Veuillez noter que ce projet a finalisé en décembre de 2012.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Ismael Cruceta, email: icruceta@iom.int