L’aide de l’OIM et de l’OFDA atteint 40 000 familles touchées par l’ouragan Matthew en Haïti

Posted: 
10/28/16
Themes: 
Humanitarian Emergencies, Internally Displaced Persons

Haïti - Le 25 octobre, l’OIM a déployé un convoi de 14 camions transportant des kits d’hygiène et de cuisine, des couvertures, des jerricans, des tablettes de purification de l’eau et des bâches en plastique depuis Port-au-Prince vers les zones dévastées par l’ouragan Matthew.

Huit camions étaient destinés à Jeremie et six aux Cayes. Au total, 34 camions d’articles d’aide non alimentaire ont désormais été déployés à Grande Anse et dans le département du Sud depuis le début de l’urgence.

L’aide a été fournie par le Bureau de l’USAID d’aide en cas de catastrophe à l’étranger (OFDA) et a été distribuée par l’intermédiaire d’ONG locales à plus de 28 000 familles. Quelque 14 000 autres familles bénéficient actuellement de distributions organisées par les organismes partenaires et le gouvernement haïtien.

Durant la semaine, les équipes de l’OIM ont évalué 103 abris d’évacuation sur 204 dans le Sud et à Grande Anse, où plus de 141 000 Haïtiens ont trouvé refuge depuis que l’ouragan a détruit leurs habitations.

Au lendemain de l’ouragan Matthew, le nombre de victimes s’élevait à 546, d’après la Direction de la protection civile (DPC). Quelque 90 pourcent des habitations dans les départements du Sud et de Grande Anse ont été endommagées ou détruites par l’ouragan, et 80 pourcent du réseau d’électricité a été détruit au sud de la péninsule.

L’OIM a également réalisé une évaluation rapide du choléra dans les départements les plus touchés, où l’OCHA a signalé 2 200 cas suspects de choléra. Quelque 36 cliniques ont été complètement détruites par la tempête.

« L’OIM est aujourd’hui entièrement déployée à Jeremie et aux Cayes. Nous disposons d’un stock relativement important à Jeremie, que nous commençons à distribuer directement à la population et nous commençons à nous diriger vers les zones isolées. Notre stock aux Cayes est épuisé et c’est pourquoi nous avons fait venir le deuxième convoi pour nous réapprovisionner et nous continuerons de le faire », a déclaré Gregoire Goodstein, chef de mission de l’OIM en Haïti.

Tandis que la vulnérabilité à la traite croît au lendemain de catastrophes, l’OIM a codirigé, avec les autorités locales, la seconde réunion d’un groupe de travail sur la protection contre la traite des personnes. Les actions prioritaires de ce plan comprennent les mécanismes de protection et de renvoi, notamment l’établissement d’une ligne d’assistance téléphonique, de refuges et d’un soutien psychosocial, ainsi que la distribution d’outils de sensibilisation et de communication pour les zones sinistrées.

D’après les estimations des Nations Unies, 2,1 millions de personnes ont été touchées et 1,4 million ont besoin d’aide humanitaire. L’OIM a lancé un appel de 20 millions de dollars pour fournir des abris d’urgences et des matériaux pour réparer les maisons endommagées et contenir le choléra dans les zones les plus touchées.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Gregoire Goodstein, OIM Haïti, Tel.: +509 3702 5824, Email ggoodstein@iom.int

Photo: IOM / Hajer Naili 2016