L’aide à la réintégration des migrants est intégrée à la planification nationale en Ethiopie dans le cadre de l’Initiative conjointe UE-OIM

Posted: 
05/25/18
Themes: 
Assisted Voluntary Return and Reintegration

Addis-Abeba - Les 19 et 21 mai, l’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, a organisé une consultation avec les représentants du gouvernement régional éthiopien et les acteurs locaux pour savoir comment les procédures opérationnelles standard de l’Organisation sur le retour et la réintégration des migrants pouvaient être adaptées aux plans de réintégration et aux mécanismes d’orientation nationaux.

La consultation a eu lieu dans la zone d’Hadiya et Kembata Tembaro de la région des Nations, nationalités et peuples du Sud, qui est sujette à la migration irrégulière.

Ces procédures opérationnelles standard clarifient les procédures relatives au retour et à la réintégration, notamment les rôles et responsabilités des différents acteurs concernés. L’OIM les a développées en vue de s’assurer que toutes les contributions des partenaires et parties prenantes puissent être exploitées dans le but de garantir que la réintégration soit durable et que les services et le soutien fournis aux migrants suivent des normes similaires à travers le monde. La vision du Cadre de l’OIM pour l’aide au retour volontaire et à la réintégration est que les migrants dans le besoin reçoivent une aide pour rentrer chez eux volontairement, en toute sécurité et dans la dignité et pour obtenir une réintégration durable, dans le respect total des droits de l’homme, indépendamment de leur statut. Le Cadre de l’OIM repose sur les principes du volontariat, d’une action centrée sur le migrant, de la sécurité, de la durabilité de la réintégration, de la confidentialité, du dialogue, des partenariats et de la programmation fondée sur des faits.

Compte tenu de la diversité des contextes nationaux, les procédures opérationnelles standard doivent être appliquées au niveau national pour soutenir au mieux les rapatriés.

L’un des objectifs clés du processus de localisation est de garantir l’inclusion et la participation des acteurs concernés dans le processus de réintégration. Parmi les participants aux consultations figuraient les personnes référentes au niveau régional, des représentants de Rural Youth Job Creation, du Bureau du travail et des affaires sociales, du Bureau chargé de affaires relatives à la femme et à l’enfance, du Bureau d’éducation régional, des agences de développement locales et des institutions de microfinance.

Depuis juin 2017, l’OIM a aidé 1 017 migrants éthiopiens à rentrer chez eux et l’Organisation fournit actuellement une aide à la réintégration aux 226 rapatriés résidant dans la région des Nations, nationalités et peuples du Sud. Au début du mois, quelque 77 rapatriés ont reçu une aide à la réintégration sous forme de développement d’une exploitation agricole. L’aide à la réintégration fournie par l’OIM est ancrée dans une approche communautaire durable.

D’autres consultations seront organisées avec le gouvernement et les associations de développement locales dans les régions d’Oromia, d’Amhara et de Tigré dans les prochains mois.

Ces consultations font partie de l’Initiative conjointe UE-OIM pour la protection et la réintégration des migrants, qui facilite la gestion des migrations ordonnées, sûres, régulières et responsables en élaborant des politiques et processus fondés sur les droits et centrés sur le développement en matière de protection et de réintégration durable. L’Initiative conjointe UE-OIM, financée par le Fonds fiduciaire de l’UE, est mise en œuvre en étroite collaboration avec 26 pays d’Afrique.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Helina Mengistu, OIM Addis-Abeba, Tel : +251 11 557 1550 (Ext 109), Email : hmengistu@iom.int