Le Bureau central des statistiques de Zambie privilégie la collecte informatisée des données sur la migration

Posted: 
03/29/19
Themes: 
Migration Research

Lusaka - L’amélioration de la gestion des migrations au niveau national a été identifiée comme une priorité pour le gouvernement de Zambie. Les dynamiques migratoires dans le pays, dans la région et à l’échelle mondiale deviennent de plus en plus complexes. Elles sont influencées par l’instabilité et le conflit, le chômage, ainsi que par des facteurs environnementaux et économiques. Elles sont caractérisées par des flux de migration composite, aussi bien de migration régulière qu’irrégulière, à l’intérieur de la région d’Afrique australe, dans la corne de l’Afrique, en Afrique de l’Est et au-delà des frontières. Le gouvernement de la République de Zambie a demandé l’aide de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) afin de renforcer sa capacité à recueillir, analyser et utiliser les données sur la migration, dans le but de préparer le profil migratoire du pays. 

La migration est l’un des trois principaux déterminants des changements de population, derrière les naissances et les décès. Des données adéquates sont nécessaires pour garantir la mise en œuvre d’une politique, d’une planification et d’une gouvernance des migrations. Historiquement, l’investissement est surtout centré sur la collecte de données sur les naissances et les décès, tandis que les migrations ne font pas partie intégrante de la plupart des sources de données. Cependant, grâce aux efforts de coordination du Bureau central des statistiques et du Département de l’immigration, le gouvernement de Zambie a considérablement renforcé la collecte et le signalement de données importantes sur la migration grâce à des sondages périodiques, au recensement national et aux données administratives (ex : entités gouvernementales chargées de l’immigration et de l’enregistrement national, entre autres). La Zambie prépare un recensement national de la population et des logements pour 2020. 

Mercredi (27/03), l’OIM a fait don de 25 tablettes au Bureau central des statistiques, qui seront utilisées pour faciliter la collecte de données en temps réel par les analystes - notamment les indicateurs de la migration, qui ont été intégrés dans le recensement et dans les sondages. Ce don fait partie d’une initiative du Fonds de l’OIM pour le développement en vue d’aider le gouvernement zambien à renforcer sa capacité à recueillir, analyser et utiliser les données migratoires. 

Lors de la cérémonie de remise, Marianne Lane, chef de mission de l’OIM en Zambie a présente les tablettes au Directeur du Bureau central des statistiques, M. Goodson Sinyenga. 

« La migration prend de l’importance au niveau national mais aussi mondial, ainsi que dans le discours public. Des données fiables et crédibles sont nécessaires pour garantir un dialogue efficace fondé sur des faits concrets et une bonne gouvernance des migrations en Zambie », a déclaré Marianne Lane. « Elles contribuent également à la réalisation des objectifs définis dans le Programme pour le développement durable 2030, ne laissant ainsi personne de côté. » 

Le Bureau central des statistiques a exprimé sa gratitude envers l’OIM. Lors de son discours, M. Sinyenga a déclaré : « la migration ne peut être signalée et gérée efficacement que lorsque la collecte de données sur la migration est améliorée par la technologie moderne. Nous sommes ravis de recevoir ces appareils de la part de l’OIM. Ils aideront le gouvernement de Zambie à œuvrer de manière plus efficace. » 

Pour plus d’informations, veuillez contacter Emmanuel Sinkala, OIM Zambie, Tel. +260 211 254055, email : [email protected]

  • Central Statistical Acting Director Goodson Sinyenga holds up one of the tablets donated by the IOM, as IOM Chief of Mission Marianne Lane looks on. 

  • Central Statistical Office Acting Director Goodson Sinyenga and IOM Chief of Mission Marianne Lane sign the Deed of donation. 

  • Cutting of the ribbon during the handover ceremony of 25 data collection gadgets at the Central Statistical Office in Lusaka.