Le Canada et l’OIM co-organisent la première Conférence mondiale sur la réglementation du recrutement international et la protection des travailleurs migrants

Posted: 
06/07/19
Themes: 
IOM, Labour Migration

Montréal - L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) co-organise la toute première conférence sur la réglementation du recrutement international et la protection des travailleurs migrants, en partenariat avec le gouvernement du Canada, la Direction suisse pour le développement et la coopération, le Département d’Etat des Etats-Unis et la province de Québec. 

La conférence réunit 100 participants de plus de 30 pays du monde pour deux jours afin d’examiner les défis, opportunités et bonnes pratiques en vue d’améliorer la réglementation et son application en matière de recrutement de main-d’œuvre transfrontalière. Des hauts responsables politiques, des experts et praticiens représentant les ministères du travail, des affaires étrangères et de l’immigration mèneront un dialogue mondial pour établir ensemble une orientation claire et pratique afin de mieux surveiller le secteur du recrutement privé et de protéger les travailleurs migrants à travers les processus de recrutement, de déploiement et d’embauche. 

« L’OIM se réjouit d’organiser cette première conférence du genre sur la réglementation en matière de recrutement », a déclaré le Dr. Marina Manke, responsable de la Division Mobilité de main-d’œuvre et développement humain de l’OIM. « La réponse enthousiaste des gouvernements du monde entier montre un intérêt croissant parmi les législateurs à mieux comprendre et aborder les défis relatifs au recrutement de travailleurs transfrontaliers. » 

« Les agences de recrutement privées jouent un rôle vital pour faire le lien entre l’offre et la demande de travail mais dans de nombreuses juridictions, elles œuvrent sous une supervision minimale voire inexistante, ce qui expose les migrants à d’importants risques. Cette conférence - qui contribuera à la création de recommandations politiques mondiales - permettra aux gouvernements de faire un pas en avant vers le contrôle du recrutement internationale et la protection des migrants », a-t-elle ajouté. 

L’OIM aide les gouvernements et les partenaires à exploiter au mieux les résultats de la migration en matière de développement entre autres en se centrant sur la protection des travailleurs migrants et en cherchant à maximiser les avantages de la migration de main-d’œuvre pour toutes les parties. La division gère le Système international d’intégrité du recrutement (IRIS) - une initiative mondiale multipartite destinée à promouvoir le recrutement éthique avec l’aide des gouvernements, de la société civile, du monde syndical, du secteur privé et des recruteurs éthiques. 

Pour plus d’informations, veuillez contacter Philip Hunter, Tel. +41 79 582 22 83, Email : phunter@iom.int

  • Des travailleurs migrants comme ceux-là au Népal sont souvent vulnérables à l’exploitation par les agences de recrutement.

  • Des travailleurs migrants comme ceux-là au Népal sont souvent vulnérables à l’exploitation par les agences de recrutement.