Le déplacement au Yémen s’intensifie dans 12 gouvernorats

Posted: 
04/19/16
Themes: 
Humanitarian Emergencies, Internally Displaced Persons

Yemen - Hier, 18 avril, l’OIM a publié le premier rapport de sa Matrice de suivi des déplacements (DTM), confirmant qu’après un an de conflit, le déplacement interne dans le pays continue de croître.

Le rapport repose sur des données recueillies par l’OIM pour soutenir le 8ème rapport du Groupe de travail pour les mouvements de population (TFPM) et apporte des détails supplémentaires dans son analyse pour aider la communauté humanitaire à identifier les populations déplacées et rapatriées au niveau des villages et des quartiers.

La DTM au Yémen est un outil de gestion de l’information qui recueillie des données spécifiques sur le statut des déplacés internes grâce à la présence de 125 fonctionnaires sur le terrain et d’un réseau étendu d’informateurs.

Dans le cadre du TFPM, l’OIM est chargée de suivre le déplacement à travers 12 gouvernorats et déploie ses équipes à Abyan, à Al Bayda, à Al Mahara, à Aden, à Al Dhale’e, à Al Jawf, à Hadramaut, à Ibb, à Lahj, à Shabwah, à Socotra et à Ta’izz.

Les équipes ont désormais identifié et validé la lolalisation de 942 342 personnes déplacées par le conflit (157 057 familles) et 443 232 personnes (73 872 familles) qui sont rentrées chez elles suite au déplacement provoqué par le conflit.

Elles ont également observé qu’un nombre plus faible de personnes se déplaçait du nord vers le sud, par rapport aux déplacements de personnes à l’intérieur de la région australe. Sur la population de déplacés internes identifiés, la majorité provenait des gouvernorats du sud ou de zones à l’intérieur même de leur gouvernorat.

Pour compléter le rapport de la DTM dans la zone, l’OIM a également publié un profil sur le gouvernorat de Ta’izz, qui représente 66% (620 934) du nombre total de déplacés identifiés.

Le 8ème et plus récent rapport du TFPM publié en avril 2016 a identifié 2 755 916 personnes déplacés à l’intérieur du Yémen depuis le début de la crise fin mars 2015.

Le TFPM est un groupe de travail du cluster chargé de la protection établi en avril 2015 et codirigé par l’OIM et le HCR. Il adopte une approche collaborative pour coordonner les efforts et harmoniser les outils et les méthodologies entre les partenaires afin de suivre et de surveiller le déplacement interne pour tout le Yémen.

La DTM de l’OIM au Yémen est financé par l’OFDA (Etats-Unis) et le DFID (Royaume-Uni). L’OIM recherche davantage de financement pour étendre ses opérations et identifier les besoins et les intentions des populations vulnérables touchées.

Pour plus d’informations sur la DTM au Yémen, veuillez vous rendre sur : http://www.globaldtm.info/yemen/

Pour plus d’informations, veuillez contacter l’OIM au Yémen, Bekim Ajdini, Tel: +967 73 9633 887, Email: bajdini@iom.int  or Duncan Sullivan, Tel: +962 7 9614 5044, Email: dsullivan@iom.int