Le DG de l’OIM met en avant les besoins du Soudan du Sud alors que la violence s’intensifie

Posted: 
05/26/15

Soudan du Sud - Le Directeur général de l’OIM, William Lacy Swing, s’est rendu au Soudan du Sud les 23 et 24 mai pour assister à la plus vaste opération d’urgence de l’OIM et pour attirer l’attention sur les besoins humanitaires urgents des populations touchées par le conflit et déplacées à travers le pays.

« L’OIM s’engage toujours à sauver des vies au Soudan du Sud alors que les civils continuent de subir les terribles conséquences de cette crise », a t-il déclaré, faisant remarquer la recrudescence d’actes violents au Soudan du Sud ces dernières semaines.

Le 23 mai, l’Ambassadeur Swing et Ellen Magrethe Løj, Représentante spéciale du Secrétariat des Nations Unies, ainsi que des représentants des pays donateurs et des partenaires, se sont rendus sur le site de protection des civils à la base de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (UNMISS), à Bentiu, dans l’Etat d’Unité, où l’OIM a procédé à l’enregistrement biométrique de plus de 76 400 déplacés internes.

L’OIM et le Conseil danois pour les réfugiés, qui dirige le camp, continuent d’accueillir des centaines de nouveaux arrivants chaque jour sur le site, qui connaît une expansion massive dirigée par l’OIM en vue d’améliorer les conditions de vie et de prévenir les inondations.

Pendant la saison des pluies 2014, les habitants du site ont dû se frayer un chemin à travers l’eau et les égouts, les maladies évitables étaient répandues et les normes d’hygiène étaient désastreuses. Malgré les efforts des Nations Unies et des organisations humanitaires, le site n’était tout simplement pas destiné à accueillir des dizaines de milliers de personnes.

Depuis le début de la saison sèche, l’UNMISS, l’OIM et ses partenaires se sont attelés à améliorer les conditions en élargissant le site et en mettant à disposition près de 1,5 million de mètres carrés de terrain équipés d’importantes infrastructures d’écoulement, d’abris, d’installations sanitaires et d’autres services humanitaires.

En coordination avec l’UNMISS, l’OIM améliore également la sécurité du site en creusant des fosses d’écoulement. L’UNMISS et les organismes de secours prévoient de commencer à transférer les déplacés internes vers le nouveau site dans les prochaines semaines. L’OIM a apporté des améliorations similaires dans les sites de protection des civils à Malakal, dans l’Etat du Nil supérieur, et à Bor, dans l’Etat de Jonglei.

Reconnaissant l’insécurité croissante, en particulier dans les Etats d’Unité et du Nil supérieur ces dernières semaines, et l’environnement de travail de plus en plus difficile et dangereux sur le terrain à travers le Soudan du Sud, l’Ambassadeur Swing a fait remarquer que « la sécurité des déplacés internes et du personnel travaillant dans les sites de protection des civils était primordiale. »

Les informations faisant état de violences accrues mettent en avant la nécessité de fournir une protection et une aide humanitaire aux populations vulnérables dans les zones touchées par le conflit.

Lors de sa visite, le DG Swing a également accompagné le Chargé d’Affaires américain David H. Kaeuper pour une visite des sites de protection des civils de la Maison des Nations Unies, à Juba, la capitale. Les partenaires humanitaires à la Maison des Nations Unies fournissent une aide humanitaire à plus de 34 500 déplacés internes, dont la plupart restent dans ces sites par peur de partir, depuis décembre 2013. En discutant avec l’Agence pour la coopération technique et le développement, qui dirige le camp de la Maison des Nations Unies,  le Directeur général a établi que davantage de ressources étaient nécessaires pour assurer la continuité des services humanitaire sur le site.

Depuis décembre 2013, le conflit et l’insécurité alimentaire ont contraint plus de 2 millions de personnes à fuir leur maison, dont environ 1,5 million à l’intérieur même du Soudan du Sud et plus de 552 100 vers le pays voisins. Avec le soutien des donateurs et des organisations partenaires, l’OIM fournit une aide humanitaire multisectorielle essentielle aux populations touchées par le conflit à travers le Soudan du Sud.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Ashley McLaughlin, OIM Soudan, Tel : +211 9224 05716, Email: amclaughlin@iom.int. Site internet : http://southsudan.iom.int/

@ OIM/Jacob Zocherman 2015