Le DG de l’OIM s’exprime à l’occasion de la 21ème Conférence régionale sur la migration dans les Amériques

Posted: 
11/22/16

Honduras - Des représentants de 10 pays d’Amérique centrale et du Nord se sont rencontrés la semaine dernière à San Pedro Sula, au Honduras, pour la 21ème réunion de la Conférence régionale sur la migration (CRM). Le partage des responsabilités en matière de gestion des migrations était le thème de la réunion, à laquelle a participé le Directeur général de l’OIM, William Lacy Swing.

L’Ambassadeur Swing a souligné que, tandis que l’OIM et d’autres organisations humanitaires œuvrent en vue de soutenir les milliers de déplacées fuyant Mossoul ou la Syrie, « de nombreux pays ont des politiques fermées, visant à pousser les migrants à aller autre part plutôt que de venir chez eux. »

« Lorsque l’on connaît les déséquilibres démographiques, caractérisés par un hémisphère nord en manque de travailleurs et un hémisphère sud en manque d’emplois, l’on doit envisager que toutes nos sociétés vont devenir de plus en plus multiethniques, multiculturelles et multi-religieuses. Et si nous ne nous préparons pas à cela, nous ne prenons pas nos responsabilités, une responsabilité qui est partagée », a déclaré le DG Swing.

La déclaration finale du Sommet reconnaît que la gestion adéquate des migrations est un engagement de tous les pays de la région et qu’aucun pays ne peut relever seul les défis posés par la gestion des migrations, qu’il soit un pays d’origine, de transit ou de destination.

Les pays de la CRM ont également accepté de continuer à promouvoir la migration sûre, régulière et effectuée dans le bon ordre au sein de la région et ont officiellement exprimé leur inquiétude face aux attitudes xénophobes envers les migrants qui émergent dans le monde. Les pays ont convenu de prendre des mesures pour lutter contre ces attitudes et pour mettre en lumière les nombreux avantages qu’apporte la migration effectuée dans le bon ordre.

Les gouvernements représentés à la réunion ont également exprimé leur soutien à l’OIM qui joue un rôle clé dans la négociation d’un Pacte mondial sur la migration censé être adopté d’ici 2018, compte tenu de son mandat et de son expertise en tant qu’institution des Nations Unies chargée des migrations.

Des représentants de haut niveau du HCR, de l’OIT, de l’UNICEF et du CICR, ainsi que d’organisations de la société civile, ont également assisté à la réunion, qui s’est achevée par la transmission de la présidence pro tempore du gouvernement hondurien à celui du Salvador. La Ministre adjointe des affaires étrangères du Salvador, Liduvina Magarín, a annoncé que la priorité de la CRM pour l’année qui vient sera les femmes migrantes.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Jorge Gallo, Bureau régional de l’OIM pour l’Amérique centrale, l’Amérique du Nord et les Caraïbes, Tel. +506. 2212-5300, Email jgallo@iom.int