Le Japon fait don de 2,5 millions de dollars à l’OIM en appui aux soins de santé au Yémen

Posted: 
04/16/19
Themes: 
IOM

Sana’a - Avec plus de 3,6 millions de personnes déplacées, une économie en déroute et un système de santé saturé, la crise humanitaire au Yémen continue de s’aggraver. Pour aider les communautés touchées par le conflit, le gouvernement du Japon fait don de 2 500 000 dollars à l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) afin de fournir des services de santé d’urgence à plus de 100 000 personnes.

Tandis que le conflit entre dans sa cinquième année, à peine plus de 51 pour cent des établissements de soins sont entièrement fonctionnels et environ 19,7 millions de personnes ont besoins de soins de santé.

Même en temps de paix, la plupart des établissements sanitaires étaient saturés. Aujourd’hui, le manque de ressources financières, de médecins, d’infirmières et d’équipements médicaux aggrave la situation et le nombre accru de personnes recherchant une aide médicale submerge les centres médicaux.

Grâce à la contribution du Japon, l’OIM assurera des services de santé d’urgence et de base dans deux hôpitaux et quatre centres de soins à travers cinq gouvernorats : Al-Mahwit, Şa’dah, Hajjah, Ta’izz et Shabwah. A travers ce projet, l’OIM améliorera l’accès à un ensemble complet de services de santé primaire et aux renvois vers des structures de soins d’urgence de niveaux secondaire et tertiaire pour les communautés les plus vulnérables situées dans des lieux isolés.

« Nous sommes vraiment préoccupés par la détérioration continue de la situation sanitaire au Yémen en raison du conflit prolongé », a déclaré un représentant de l’Ambassade du Japon au Yémen. « Ce don à l’OIM permettra d’apaiser les souffrances du peuple yéménite dans la situation actuelle, dans le cadre d’un nouvel ensemble d’efforts humanitaires et d’activités de stabilisation déployés par le Japon, à concurrence de 32,8 millions de dollars environ. »

« Cette contribution du gouvernement japonais intervient à un moment crucial pour le peuple du Yémen, qui est confronté à un nombre croissant de cas de choléra », a déclaré David Derthick, chef de mission de l’OIM au Yémen.

« Le système de santé du pays est au bord de l’effondrement tandis que les besoins sanitaires continuent de croître. En tant qu’humanitaires, il est de notre devoir d’apaiser ces immenses souffrances dans la mesure du possible. Ces fonds contribueront à notre aide sanitaire dans certaines zones du Yémen les plus touchées », a-t-il ajouté.

Le gouvernement du Japon et l’OIM sont des partenaires de longue date dans la réponse aux crises humanitaires à travers le monde. En 2016, l’OIM a mis en œuvre un projet de grande ampleur financé par le gouvernement du Japon centré sur la fourniture d’aide humanitaire aux Yéménites déplacés et touchés par le confit dans les domaines de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène (WASH) et des soins de santé.

L’OIM dispense des soins de santé aux Yéménites grâce à des interventions mobiles et en aidant les établissements de santé publique à travers plusieurs gouvernorats. En 2018, l’Organisation a réalisé 688 279 consultations médicales pour les déplacés, les communautés touchées par le conflit et les migrants.

Pour plus d’informations, veuillez contacter l’OIM au Yémen :

Saba Malme à Sana’a, Tel : + 967 736 800 329, Email : smalme@iom.int
Olivia Headon à Sana’a, Tel : + 967 730 552 233, Email : oheadon@iom.int

  • L’OIM fournit des soins de santé d’urgence aux déplacés et aux populations vulnérables au Yémen. Photo : OIM

  • L’une des infirmières de l’OIM fournissant des soins de santé aux migrants dans la ville de Sana’a. Photo : OIM

  • L’OIM dispense une consultation médicale à une femme déplacée dans le gouvernorat d’Amran, au Yémen.