Le lavage des mains devient plus accessible aux sans-abris vulnérables à la COVID-19 à Khartoum

Posted: 
04/07/20
Themes: 
COVID-19

Khartoum - Vingt stations de lavage des mains mobiles sont désormais accessibles pour les personnes sans domicile à sept endroits de la capitale soudanaise, dans le cadre de la réponse d’urgence de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) face à la COVID-19.  

L’initiative, élaborée en coordination étroite avec les ministères d’Etat soudanais chargés du développement social et de la santé à Khartoum, répond aux besoins urgents de la communauté en eau potable et en assainissement adéquat. L’accès à l’eau salubre et à l’assainissement (WASH) au Soudan est sous-développé de manière chronique et aggravé dans les zones touchées par le conflit.

« Nous sommes aux côtés du peuple et du gouvernement soudanais pour répondre efficacement à cette menace à la santé publique et pour améliorer l’accès à l’hygiène de base et à l’eau salubre », a déclaré Catherine Northing, chef de mission de l’OIM au Soudan.

Cinq des stations de lavage des mains ont été placées dans des centres de quarantaine, où 169 migrants en provenance de la frontière libyenne sont placés en quarantaine.

« Notre priorité est de protéger et aider les enfants et les jeunes dans la rue », a déclaré Ishraga Algaili, Directeur de l’aide sociale au Ministère d’Etat de Khartoum chargé du développement social. « Des sessions de sensibilisation sont menées à bien à divers endroits dans l’Etat de Khartoum afin d’élargir la portée de nos actions aux groupes vulnérables. Une sensibilisation accrue est nécessaire auprès de ces groupes. »

Cette initiative ouvre la voie à une campagne de sensibilisation à la COVID-19 ciblant les enfants et les jeunes sans abris à Khartoum, mise en œuvre par le Ministère d’Etat de Khartoum chargé du développement social en coopération avec le Ministère du travail et du développement social, le Patient Care Fund, Youth Without Borders, l’Association soudanaise des anciens étudiants d’universités et d’instituts iraquiens, et l’OIM.

Les enfants et les jeunes dont les revenus du foyer sont instables et ceux qui sont séparés de leur famille et vivent dans des installations informelles et des camps, sont plus à risque pendant la pandémie. Ils ont souvent un accès limité aux soins de santé primaire, aux informations sanitaires et aux infrastructures d’eau, d’hygiène et d’assainissement.

« J’ai appris à me protéger et à me laver les mains », confie Yousif, un jeune homme qui participé aux sessions de sensibilisation à Ombada, Omdourman. « Je ferai en sorte d’apprendre aux autres. » 

« Notre réponse doit veiller à ce que personne ne soit laissé de côté. Nous travaillons en collaboration étroite avec nos partenaires gouvernementaux et communautaires afin d’identifier les groupes les plus vulnérables et cibleront notre réponse immédiate dans leur intérêt », a déclaré Catherine Northing.

L’accès sûr à l’eau salubre, à l’assainissement et à de bonnes conditions d’hygiène est essentiel pour prévenir la propagation du coronavirus. L’OIM continue de se mobiliser pour prévenir la propagation de la maladie en mettant en place et en renforçant les services d’eau et d’assainissement. Des stations de lavage des mains supplémentaires seront installées et données au gouvernement du Soudan dans sa lutte contre l’épidémie. 

Pour plus d’informations, veuillez contacter Lisa George, OIM Soudan, email : lgeorge@iom.int ou IOMSudanmedia@iom.int

  • Campagne de sensibilisation à la COVID-19 dans la localité d’Ombeda, à Omdourman, dans l’Etat de Khartoum, ciblant les personnes sans abri au sein de la communauté. Photo : OIM/Yasir Elbakri

  • Campagne de sensibilisation à la COVID-19 dans la localité d’Ombeda, à Omdourman, dans l’Etat de Khartoum, ciblant les personnes sans abri au sein de la communauté. Photo : OIM/Yasir Elbakri

  • Don de stations de lavage des mains de l’OIM à un centre communautaire pour les enfants et les jeunes vivant dans la rue dans la localité d’Ombeda, à Omdourman, dans l’Etat de Khartoum, pendant la campagne de sensibilisation à la COVID-19. Photo : OIM/Yasir Elbakri

  • Un enfant de la localité d’Ombeda, à Omdourman, dans l’Etat de Khartoum, apprend à se laver les mains correctement pour se protéger contre le coronavirus. Photo : OIM/Yasir Elbakri