Le Myanmar publie un Manuel pour le retour et la réintégration des victimes de traite depuis la Thaïlande

Posted: 
04/13/18

Nay Pyi Taw - Le Ministère birman du bien-être social, des secours et de la réinstallation, a lancé, cette semaine, un manuel de modes opératoires standard pour la gestion de cas, le rapatriement et la réintégration des victimes de traite depuis la Thaïlande.

Le manuel a été produit avec l’aide de l’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, qui soutient les efforts des deux pays visant à fournir une protection aux victimes de traite depuis la signature d’un Mémorandum d’accord entre les gouvernements en 2003.

Depuis, les deux pays ont organisé des réunions régulières pour coordonner le retour rapide, sûr et digne de plus de 500 victimes depuis la Thaïlande vers le Myanmar. L’OIM apporte un soutien financier et technique aux réunions de gestion de cas, aux visites des travailleurs sociaux et à la rédaction des modes opératoires standard.

Le manuel, qui sera distribué par le gouvernement, décrit les procédures étape par étape que les deux pays devront suivre pour combattre la traite d’êtres humains et fournir une aide aux victimes. Il sera utilisé pour former des responsables de première ligne issus d’institutions gouvernementales, de la police locale, de la police aux frontières et des membres de l’équipe de travail chargée de la traite du Myanmar.

La plupart des victimes aidées dans le cadre de l’accord entre les gouvernements étaient victimes de travail forcé ou d’exploitation sexuelle en Thaïlande. En 2017, ils étaient 66 hommes et 13 femmes et en 2016, 67 hommes et 14 femmes.

« Le Myanmar continue de faire des progrès dans la protection des victimes de traite. Ce manuel aidera toutes les parties prenantes, y compris l’OIM, à offrir des solutions sûres et durables à tous les hommes, garçons, femmes et filles victimes de traite », a déclaré Akio Nakayama, chef de mission de l’OIM au Myanmar.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Akio Nakayama, OIM Myanmar, Email : anakayama@iom.int, Tel. +951210588.

  • Le nouveau manuel décrit les modes opératoires standard pour le retour des victimes de traite. © OIM