Le nombre de décès augmente dans la Méditerranée centrale avec la dernière tragédie à Lampedusa

Posted: 
11/26/19
Themes: 
Missing Migrants, migrants in vulnerable situations

Rome - Vingt-et-une personnes ont perdu la vie lors d’un naufrage au large de Lampedusa, en Italie, samedi 23 novembre, lorsqu’un bateau transportant 170 migrants à destination de l’Europe a chaviré à 1,6 km de l’île alors qu’il était escorté par les garde-côtes.

Cinq corps ont été repêchés à ce jour et au moins 16 autres restent portés disparus. Les efforts de recherche ont désormais repris après avoir été interrompus pendant plusieurs jours par le mauvais temps, selon les responsables de l’OIM. Le processus d’identification des victimes a commencé.

Parmi les 149 rescapés se trouvent 26 mineurs, dont certains ont perdu leurs parents dans la tragédie de samedi. Ils ont parlé au personnel de l’OIM des conditions désastreuses et des mauvais traitements qu’ils ont subis en Libye.

Cette tragédie a lieu lors d’un regain manifeste de départs de Libye. La semaine passée, au moins 12 bateaux ont été soit interceptés, soit secourus dans la Méditerranée centrale. Le Projet de l’OIM sur les migrants disparus a recensé 45 décès dans la Méditerranée centrale les 22 et 23 novembre.

L’OIM a fourni une aide aux rescapés ainsi qu’à 213 autres personnes secourues par le navire de l’ONG Ocean Viking et les ont débarquées à Messine, en Sicile.

« Les évènements de ces derniers jours prouvent une fois de plus que traverser la Méditerranée reste extrêmement dangereux », a déclaré Laurence Hart, Directeur du Bureau de la coordination de l’OIM pour la Méditerranée.

« Par ailleurs, les témoignages des migrants confirment que la situation en Libye est critique et que bon nombre sont des victimes de maltraitance et de violence. Sauver des vies en mer doit toujours être la priorité et aujourd’hui plus que jamais, il est important d’amener les migrants secourus à bon port. »

La dernière tragédie porte le nombre total de décès enregistrés dans la Méditerranée en 2019 à 1 136, dont 740 le long de l’itinéraire de la Méditerranée centrale, qui reste la traversée maritime la plus meurtrière du monde.

D’après les chiffres officiels fournis par le Ministère de l’intérieur, 610 migrants sont arrivés par la mer en Italie en quatre jours, entre jeudi 21 et dimanche 24 novembre. Le nombre total d’arrivées par la mer enregistrées à ce jour s’élève à 10 566.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Safa Msehli, OIM Genève, Tel. +41794035526, email : smsehli@iom.int ou Flavio Di Giacomo, OIM Rome, Tel. +39 347 089 8996, email : fdigiacomo@iom.int

  • Archive: Rescued Migrants disembarking in Lampedusa. Photo: IOM