Le partenariat entre l’OIM, le PNUD et le gouvernement renforce la réponse à la sécheresse en Somalie

Posted: 
08/04/17
Themes: 
Humanitarian Emergencies, Migration and Environment

Mogadishu – Les trois partenaires ont organisé une formation de quatre jours du 1er au 4 août afin de renforcer la capacité de gestion du déplacement, en se centrant sur la coordination et la gestion des camps (CCCM), l’amélioration de la coordination humanitaire et de la gestion de l’information et le relèvement rapide. Plus de 30 participants de divers ministères du gouvernement, d’organisations non gouvernementales internationales et des Nations Unies ont participé. Elle visait à moderniser les approches d’intervention d’urgence et à soutenir les efforts du gouvernement pour mieux gérer les catastrophes et planifier le relèvement rapide.  

« Cette formation est arrivée au bon moment. Nous en avions besoin », a déclaré Dahir Mohamed Noor, Directeur général des solutions durables au sein du Ministère des affaires humanitaires et de la gestion des catastrophes du gouvernement somalien, au début de la formation. « L’objectif est de former nos homologues à renforcer leur capacité à gérer les camps avec dignité et conformément aux normes internationales. »

Il s’agissait de la toute première formation CCCM en Somalie, dirigé par le groupe sectoriel CCCM. Le groupe a été activé en mai 2017 pour faire face au déplacement croissant en Somalie, sous la codirection de l’OIM et du HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés.

« Le groupe sectoriel CCCM est nouveau en Somalie et j’ai hâte de travailler avec le gouvernement et les autres partenaires présents sur les sites de déplacement, pour que nous puissions améliorer les conditions de vie et assurer l’accès aux services aux personnes déplacées », a déclaré Kathryn Ziga, coordinatrice du groupe CCCM de l’OIM en Somalie. « Les activités CCCM permettent de s’assurer que les communautés disposent d’un espace pour faire entendre leurs opinions, participer à la fourniture de services et donner leur avis aux organisations humanitaires »

Le PNUD s’engage à bâtir une société résiliente en Somalie en réduisant les pertes humaines, économiques et environnementales lors de catastrophes et de crises humanitaires et en aidant les personnes touchées par la crise, y compris les déplacés, à se relever rapidement. Ces engagements nécessitent de réduire les dangers (d’origine naturelle et humaine) là où c’est possible, de réduire l’exposition et la vulnérabilité des communautés à risque et de renforcer les capacités du gouvernement et des autres acteurs, notamment ceux de la société civile, des médias, des universités, du secteur privé et des communautés.

La formation a débuté par la présentation des concepts CCCM clés, des rôles et responsabilités des divers acteurs, et de la participation et de l’engagement des communautés. Les participants ont été formés au dialogue avec les responsables d’installations de fortune, à la communication avec les communautés, et aux approches du relèvement rapide et de la gestion des catastrophes.

L’Office des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a également donné une présentation sur la coordination humanitaire et la gestion de l’information. La session finale de la formation a permis d’assurer le transfert des compétences et des connaissances acquises à de futurs facilitateurs.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Yuko Tomita, OIM Somalie, Tel : + 254 715 990 600, Email : iomsomaliapsu@iom.int ou Abdul Qadir, PNUD Somalie, Tel : +254714056483, Email : abdul.qadir@undp.org

  • The UN Migration Agency (IOM) and the United Nations Development Programme (UNDP) enhance the drought response capacity in Somalia. Photo: UN Migration Agency (IOM)