Le profil migratoire de l'OIM confirme que le Bénin demeure un pays d'origine et de destination

Posted: 
04/12/12

Le profil migratoire du Bénin récemment publié
par l'OIM montre une augmentation marquée du nombre de
ressortissants béninois qui émigrent vers d'autres
pays d'Afrique de l'Ouest.

D'après le rapport, la croissance démographique,
la pauvreté, le chômage, l'augmentation du coût
de la vie, les conditions climatiques difficiles et le
déclin des ressources naturelles continuent de pousser de
nombreux Béninois à migrer des zones rurales vers les
zones urbaines, à l'intérieur de la région et
au-delà.

Les données du Ministère chargé des
relations avec les Béninois à l'étranger
indiquent que près de 4,4 millions de personnes, soit
près de la moitié de la population totale, ont
émigré, dont une écrasante majorité
vers les pays voisins.

"border: 1px solid rgb(51, 102, 204); margin: 0pt 0pt 10px 10px; width: 200px; background: none repeat scroll 0% 50% rgb(153, 204, 255); float: right; clear: right;">
"padding: 3px; background: none repeat scroll 0% 50% rgb(51, 102, 204);">Download alt="" border="0" height="12" hspace="0" src=
"/jahia/webdav/site/myjahiasite/shared/shared/mainsite/graphics/interface/icons_buttons/blue_link_box.gif"> "http://publications.iom.int/bookstore/index.php?main_page=product_info&cPath=41_42&products_id=782"
target="_blank" title="">Profil Migratoire Bénin

Les chiffres montrent que 98% d'entre eux vivent dans les pays
de la Communauté économique des Etats d'Afrique de
l'Ouest (CEDEAO), notamment au Nigéria (69%), en
Côte-d'Ivoire (20%), au Sénégal (6,9%), au
Niger (1,6%) et au Gabon (1%).

Le rapport montre que seulement 0,7% du nombre total de migrants
béninois se rendent en Europe, dont la France demeure la
destination favorite (83,7%), suivie de l'Italie (7,7%) et de
l'Allemagne (6,1%).

D'importantes communautés béninoises sont
également présentes aux Etats-Unis, au Canada, en
Chine, aux Emirats arabes unis, au Qatar et au Japon.

En matière de niveau d'éducation des
émigrants béninois, le rapport indique que 40% ont
terminé l'école primaire, 11,4% ont achevé des
études secondaires et 34,4% ont un diplôme
d'études supérieures. En 2007, plus de 3 600
étudiants béninois étudiaient à
l'étranger, principalement dans des universités
françaises.

Les flux de migration régionale vers le Bénin ont
également augmenté, selon le profil migratoire. Les
données du recensement de la population et des
ménages de 2002 montrent que le nombre d'immigrants est
passé de 78 000 en 1992 à 157 000 en 2002, soit une
hausse de plus de 100% en 10 ans.

Les communautés présentes au Bénin sont
principalement originaires du Niger (34,8%), du Togo (22,1%), du
Nigéria (20,5%) et d'autres pays d'Afrique de l'Ouest
(11,6%).

D'après le profil migratoire du Bénin, la
migration contribue à réduire la pauvreté par
le biais des rapatriements de fonds des travailleurs migrants. Les
données officielles de la Banque centrale des Etats
d'Afrique de l'Ouest montrent qu'entre 2000 et 2009, les transferts
nets effectués par les migrants chaque année
s'élevaient, en moyenne, à 28,9 millions de dollars,
soit 2,4% du PIB du pays.

Le profil fait observer que le Bénin ne dispose d'aucun
document de politique migratoire. Toutefois, il existe des textes
de loi et des règlements qui traitent des questions
migratoires, sous forme d'accords sous régionaux, en
particulier à l'intérieur de la CEDEAO et de l'UEMOA,
ainsi que de conventions et d'accords internationaux.

La vraie difficulté dans la gestion des migrations est de
formuler une politique migratoire qui doit être
appliquée par le biais de programmes spécifiques et
d'établir un cadre institutionnel visant à mieux
coordonner le travail des diverses structures qui œuvrent
dans le domaine des migrations.

Le profil fait également remarquer que les données
migratoires sont rares et que, lorsqu'elles existent, elles
proviennent de sources qui n'adoptent pas toujours les même
approches et qui ne définissent pas les mêmes
concepts, ce qui rend difficile l'exploitation et la comparaison de
ces données.

Le profil a été financé par l'Union
européenne, dans le cadre du projet intitulé «
Partenariat pour la gestion de la migration de main-d'œuvre :
UE-Bénin, Cameroun, Mali, Sénégal »,
sous la direction du GIP international, un groupement d'acteurs
institutionnels principalement français dans les domaines de
l'emploi, de la formation professionnelle et des migrations.

Le profil migratoire pour le Bénin, disponible en
français, peut être téléchargé
sur: "http://publications.iom.int/bookstore/free/Profil_Migratoire_Benin.pdf"
target=
"_blank">http://publications.iom.int/bookstore/free/Profil_Migratoire_Benin.pdf

Pour plus d'informations, veuillez contacter:

Bertille Motuin

Bureau régional de l'OIM en Afrique de l'Ouest et en
Afrique centrale

Tel: +221 33 869 62 00

E-mail: "mailto:lbmotuin@iom.int">lbmotuin@iom.int

Le profil migratoire de l'OIM confirme que le Bénin demeure un pays d'origine et de destination