Le secteur privé se joint à l'OIM et au gouvernement pour venir en aide aux migrants honduriens expulsés

Posted: 
11/16/06

Le Groupe Elektra, compagnie leader en Amérique Latine dans
le domaine de la vente au détail et des services financiers,
se joint à l'OIM et au gouvernement hondurien pour assister
les migrants irréguliers expulsés des Etats-Unis.

Le Centre d'Aide aux Migrants Expulsés (CAMR en espagnol)
vient en aide à tous ceux qui ont été 
expulsés des Etats-Unis depuis mars 2000.

Selon le Forum national pour les migrations au Honduras (FONAMIH
en espagnol), près d'un million d'Honduriens vivent à
l'étranger, dont près de 850,000 aux Etats-Unis.

En 2005, 18 941 Honduriens ont été expulsés
des Etats-Unis, et pour l'année 2006, ce chiffre
s'élève à 20 318 (16 937 hommes, 2 860 femmes
et 521 mineurs).

L'OIM et ses partenaires rencontrent les migrants
expulsés à leur arrivée à
l'aéroport de Tegucigalpa ou de San Pedro Sula, et leur
fournissent une première aide en matière de logement
ou de transport vers leur lieu d'origine, ainsi qu'une aide
alimentaire, des soins médicaux, des vêtements, ou des
conseils juridiques et psychosociaux.

Ce projet offre par ailleurs d'aider les personnes
désireuses de reprendre des études ou de suivre des
programmes de formation professionnelle, d'obtenir des
microcrédits, et les assiste également dans leur
recherche d'emploi.

Le groupe Elektra fournit, entre autres, des ordinateurs, des
équipements de télécommunication, des
fournitures de bureau et des vêtements.

Le soutien du Groupe Elektra fait suite à la signature ce
mois-ci d'un accord entre l'OIM, le directeur général
des migrations hondurien, la congrégation catholique des
sœurs scalabriniennes, et l'Institut de formation
professionnelle du Honduras en vue d'une meilleure coordination
dans le domaine de l'aide aux migrants expulsés.

Pour plus d'informations, veuillez contacter:

Evelyn Andino

OIM Honduras

Tél. : 504.220.1104

E-mail : "mailto:[email protected]">[email protected]