Le Tadjikistan prend les devants dans le processus d’Almaty

Posted: 
02/15/19
Themes: 
Capacity Building, International and Regional Cooperation

Douchanbé – L’Asie centrale, qui accueille des millions de travailleurs migrants dans la région et en Fédération de Russie, et qui est une destination majeure pour les réfugiés afghans, continue de chercher des solutions pour transformer les défis de la migration en possibilités.

Des responsables d’Azerbaïdjan, du Kazakhstan, de la République du Kirghizistan et du Tadjikistan, et des experts des Nations Unies, se sont réunis à Douchanbé, la capitale tadjike, les 12 et 13 février, pour la toute première réunion d’experts techniques du processus d’Almaty sur la protection des réfugiés et la migration internationale (processus d’Almaty), un processus consultatif régional créé en 2013.

Il rassemble l’Afghanistan, l’Azerbaïdjan, le Kazakhstan, la République du Kirghizistan, le Tadjikistan, la Turquie et le Turkménistan en tant que membres, et le Pakistan et la République islamique d’Iran en tant qu’observateurs. L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et le Bureau du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) fournissent un soutien logistique et technique.

La réunion à Douchanbé était la toute première à être organisée sous la présidence du Tadjikistan et était centrée sur les possibilités de migration sûres et réglementées, sur la protection et l’aide aux migrants vulnérables et à leur famille, sur les droits des migrants, la protection, la traite des êtres humains, la migration irrégulière, l’intégration et la gestion des migrations.

A l’issue de la réunion de deux jours, Cristina Tranca, chef de mission de l’OIM au Tadjikistan, a déclaré : « le processus d’Almaty est une plateforme essentielle permettant aux gouvernements d’Asie centrale d’avoir un dialogue sur la mobilité humaine, les droits des migrants, la protection, la traite des êtres humains, la migration irrégulière, l’intégration et la gestion des migrations. »

Les experts ont décidé d’inviter officiellement l’Ouzbékistan à rejoindre le processus d’Almaty et d’encourager l’Afghanistan, la Turquie et le Turkménistan à participer à la prochaine réunion, prévue en mai. Elle sera centrée sur l’enregistrement des travailleurs migrants et sur l’amélioration des politiques migratoires nationales.

La réunion du Groupe d’experts techniques du processus d’Almaty à Douchanbé a été financé par le Bureau de la population, des réfugiés et des migrations du Département d’Etat américain.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Abdulfattoh Shafiev, OIM Tadjikistan, Tel : +992 48 701 02 22, Email : abdulfattoh@inbox.ru

  • Des responsables de toute l’Asie centrale à Douchanbé pour la réunion organisée par l’OIM sur le processus d’Almaty. Photo : OIM

  • Des responsables de toute l’Asie centrale à Douchanbé pour la réunion organisée par l’OIM sur le processus d’Almaty. Photo : OIM