Le Zimbabwe élabore une politique nationale sur la diaspora avec l’aide de l’OIM

Posted: 
07/07/17
Themes: 
Capacity Building, Migration and Development

Zimbabwe - Les 5 et 6 juillet, le gouvernement du Zimbabwe a organisé un débat de haut niveau, avec le soutien de l’OIM et de l’Union européenne, afin d’élaborer un Plan d’action pour la mise en œuvre de la politique nationale sur la diaspora 2017-2022. Le Plan servira de cadre pour communiquer avec la diaspora zimbabwéenne à travers le monde entier.

Quatre-vingts participants issus de ministères du gouvernement, des Nations Unies et du secteur privé, ainsi que des représentants de la diaspora et d’autres acteurs non-étatiques, étaient présents.

La concrétisation de la Politique nationale sur la diaspora adoptée en 2016 grâce à un plan d’action bien défini a lieu dans un contexte dans lequel le gouvernement reconnaît de plus en plus le potentiel de la diaspora zimbabwéenne à contribuer au développement national.

Le plan d’action comprend huit domaines prioritaires relatifs aux politiques et à la législation, à la relation entre le gouvernement et la diaspora, à l’engagement institutionnel, à l’investissement de la diaspora, aux rapatriements de fonds, au développement socioéconomique national, à la connaissance de la diaspora et aux droits de la diaspora.

« Le gouvernement reconnaît qu’au-delà des rapatriements de fonds depuis l’étranger, notre diaspora présente un capital social, économique, intellectuel et politique, un puits de connaissance et d’expertise qui doit être exploité au profit du pays », a déclaré Judith Kateera, Secrétaire permanent du Ministère de la planification macroéconomique et de la promotion de l’investissement, lors d’un discours prononcé en son nom pendant la réunion.

Le gouvernement du Zimbabwe a démontré son engagement à créer des structures institutionnelles qui encouragent la participation de la diaspora au programme de développement national. L’adoption de la Politique nationale sur la diaspora en juillet 2016 et l’établissement et le lancement de la Direction de la diaspora en septembre 2016 témoignent de cet engagement. En outre, avec l’aide de l’OIM et de l’UE, le gouvernement zimbabwéen a organisé, en octobre 2016, les premières réunions sur l’engagement de la diaspora zimbabwéenne au Royaume-Uni, au Canada et en Afrique du Sud afin d’instaurer la confiance entre le gouvernement et les membres de la diaspora zimbabwéenne.

« En tant que partenaire de la gestion des migrations, l’OIM félicite le gouvernement du Zimbabwe pour cette étape importante », a déclaré Lily Sanya, chef de mission de l’OIM au Zimbabwe. « L’OIM saisit cette opportunité pour remercier également l’Union européenne pour son généreux soutien lors du processus. L’organisation encourage le gouvernement à établir des mécanismes sains pour garantir la bonne application du plan d’action et reste déterminée à œuvrer en vue de rendre ce plan d’action opérationnel.

Le soutien de l’OIM est fourni dans le cadre du projet du 11ème Fonds de développement européen intitulé « Promoting Migration Governance in Zimbabwe ». Le projet vise à contribuer à l’établissement d’un cadre de gouvernance des migrations au Zimbabwe qui aide les acteurs étatiques et non-étatiques à gérer les migrations en tenant compte des migrants et du développement. L’un des quatre principaux résultats du projet est l’amélioration de plateformes de dialogues et de projets neutres grâce auxquelles les Zimbabwéens dans la diaspora peuvent contribuer à la prise de décision et au développement national.

Pour plus d’informations, veuillez contacter l’OIM au Zimbabwe, Tel : +263 4 704285, Email : gmadera@iom.int

  • Participants following proceedings during the high level discussion to develop Zimbabwe's National Diaspora Policy Implementation Action Plan. Photo: IOM 2017

  • IOM Zimbabwe Chief of Mission Lily Sanya (right) making a contribution at the high level discussion to develop Zimbabwe's National Diaspora Policy Implementation Action Plan. Photo: IOM 2017