L’échange stratégique régional entre l’OIM et l’Initiative MARRI pour les Balkans occidentaux est centré sur la réponse coordonnée à la migration

Posted: 
10/16/18
Themes: 
International and Regional Cooperation

Vienne - La sous-région des Balkans occidentaux accueille actuellement des milliers de migrants irréguliers, bloqués dans les limbes entre leur pays d’origine (principalement la République arabe syrienne, la République islamique d’Iran, l’Iraq, le Pakistan et l’Afghanistan) et les pays qu’ils essaient d’atteindre dans l’Union européenne. L’OIM œuvre en collaboration étroite avec les gouvernements dans la sous-région afin de renforcer leurs systèmes de gestion des migrations et de fournir l’aide humanitaire et les services nécessaires à ceux qui se déplacent. 

Hier, 15 novembre, le Bureau régional de l’OIM à Vienne, a organisé un échange stratégique régional avec l’Initiative régionale pour la migration, l’asile et les réfugiés (Migration, Asylum, Refugees Regional Initiative ou MARRI) pour débattre de l’évolution de ces dynamiques de migration, des changements dans les schémas migratoires dans les Balkans occidentaux et des futures activités conjointes. 

Argentina Szabados, Directrice régionale, était à la tête de la délégation de l’OIM composée d’équipes de direction de l’OIM à Vienne et dans les Balkans occidentaux dirigées par Peter Van der Auweraert, coordonnateur sous-régional de l’OIM. L’Initiative MARRI était représentée par le nouveau directeur de son centre régional, Sashko Kocev. L’OIM et MARRI œuvrent étroitement depuis la création de MARRI en 2004 et en particulier depuis la signature d’un Mémorandum d’accord en 2008. 

« La nouvelle réalité, qui a débuté il y a trois ans lors des mouvements massifs depuis la Syrie, nécessite une action sous-régionale plus forte », a souligné la Directrice régionale, Argentina Szabados. « Il est de plus en plus clair que la situation complexe nécessite une approche coordonnée des gouvernements des Balkans occidentaux et de l’UE. L’échange stratégique régional d’aujourd’hui met en lumière la détermination de l’OIM à aider toutes les parties à renforcer la gestion coordonnée des flux migratoires actuels et de faire tout notre possible pour les migrants vulnérables aujourd’hui, demain et sur le long terme. » 

L’échange était également centré sur la question importante de l’intégration de l’UE, ainsi que celle du Pacte mondial sur la migration qui doit être ratifié en décembre. La planification des futures crises migratoires a également été mise en avant, en particulier l’importance d’adopter une approche plus intégrée. 

« A l’heure actuelle, les personnes se déplacent de pays en pays à l’intérieur des Balkans occidentaux », a déclaré Peter Van der Auweraert de l’OIM. « Les gouvernements font du bon travail d’aide et de gestion mais il est temps de réfléchir à la mise en œuvre d’une action sous-régionale de gestion de la migration de main-d’œuvre afin de mieux correspondre aux réalités sur le terrain. » 

L’échange a ouvert la voie à d’autres dialogues stratégiques similaires sur la migration à travers la sous-région. A l’issue de l’échange d’hier, l’OIM et MARRI ont prévu de co-organiser une Conférence ministérielle de haut-niveau dans la sous-région, qui examinera la question des migrants de retour des Balkans occidentaux dans leur pays d’origine, de l’harmonisation de la planification et de la réponse aux crises humanitaires au niveau politique et répondra à toute autre question soulevée par les gouvernements participants. 

« Renforcer le partenariat de longue date avec l’OIM et œuvrer en vue d’atteindre les objectifs du Pacte mondial sur la migration sont au cœur de notre action actuelle et future », a déclaré Sashko Kocev. « Ensemble, nous construirons d’autres relations pour atteindre les objectifs du Pacte. » 

Pour plus d’informations, veuillez contacter Joe Lowry, Bureau régional de l’OIM à Vienne, Tel. +43 660 3776404, email : joelowry@iom.int

  • Back row: IOM Vienna and Western Balkans senior managers with (front, from left) Peter Van Auweraert, sub-regional coordinator, Western Balkans, Regional Director Argentina Szabados, and Saskho Kocev, Director of the MARRI Regional Centre, Skopje