Les communautés isolées du Delta de l’Irrawaddy à Myanmar reçoivent des soins médicaux d’urgence

Posted: 
02/21/14

Myanmar - En matière de soins de santé, les communautés isolées vivant dans le Delta de l’Irrawaddy font face à des obstacles constants pour recevoir un traitement qui peut potentiellement leur sauver la vie.

Grâce l’extension d’un projet de trois ans financée par le Fonds pour la réalisation des trois objectifs de développement du Millénaire (3MDG), l’OIM pourra continuer à fournir des services de santé maternelle, néonatale et infantile dans le delta, couvrant une population d’environ 690 000 habitants à travers les townships de Bogale et de Mawlamyinegyun.

Les deux townships faisaient partie des zones les plus touchées par le cyclone Nargis qui a balayé la région en 2008, faisant quelque 140 000 morts et touchant 2,4 millions de personnes.

Un certain nombre de facteurs présentent un défi pour les habitants du Delta de l’Irrawaddy qui ont besoins de soins de santé. La géographie de la région rend impossible le transport par bateau, qui est lent et onéreux. Les communautés sont pauvres, vulnérables aux catastrophes naturelles et vivent souvent sans électricité, ni moyens de communication modernes.

Le delta accueille également un grand nombre de migrants saisonniers qui travaillent dans les rizières et de « familles bateaux » itinérantes. Ces populations « cachées » sont souvent celles qui n’ont pas accès à des services de santé adéquats.

L’OIM œuvrera avec les départements de la santé des deux townships en vue de renforcer les systèmes communautaires de fourniture de services de santé maternelle, néonatale et infantile de qualité, en facilitant notamment la formation des professionnels de la santé, en revitalisant les comités de santé dans les villages, en établissant des mécanismes d’orientation médicale efficaces et en obtenant des fournitures et des équipements pour les centres de santé ruraux. Une attention particulière sera accordée à l’élaboration de méthodes permettant de s’adresser aux populations mobiles et difficiles à atteindre.

« Les femmes et enfants migrants sont particulièrement difficiles à atteindre dans mon township. On les loupe la plupart du temps. En coopérant avec l’OIM et le 3MDG, nous trouvons des solutions possibles », a déclaré le Dr Aye Aung, surintendant médical de l’Hôpital du township de Mawlamyinegyun, lors d’une réunion avec l’OIM.

L’OIM œuvre en partenariat avec les autorités sanitaires locales dans le delta depuis le passage du cyclone Nargis. En 2010, l’Organisation a commencé à mettre en œuvre le Projet commun pour la santé maternelle, néonatale et infantile (JI-MNCH) à Bogale, un programme de collaboration qui vise à améliorer l’accès aux services de santé maternelle et infantile de base pour les populations difficiles à atteindre dans les zones les plus touchées par le cyclone.

Pour visionner le reportage photo sur les opérations de santé dans les communautés du delta : http://www.iom.int/cms/en/sites/iom/home/news-and-views/photo-stories/photo-story-listing/supporting-maternal-and-child-he.html

Pour plus d’information, veuillez contacter

Kieran Gorman-Best
OIM Myanmar
Tel: +95 1 210588
Email: kgormanbest@iom.int