Les Etats-Unis soutiennent l’aide fournie par l’OIM aux enfants et aux familles migrants de retour au Honduras

Posted: 
02/20/15

Honduras - Cette semaine, le personnel de l’OIM au Honduras a rencontré des diplomates américains et des responsables d’USAID afin de coordonner les actions visant à renforcer la réponse du gouvernement hondurien à la crise migratoire actuelle touchant les enfants dans le Triangle nord de l’Amérique centrale (Honduras, Guatemala et El Salvador).

L’OIM a organisé une visite des sénateurs américains John Cornyn et Tim Kayne et de l’Ambassadeur des Etats-Unis au Honduras James Nealon, au Centre d’accueil des migrants de retour (Centro des Atención al Migrante Retornado ou CAMR en espagnol).

Pendant les réunions de cette semaine, les responsables des gouvernements américain et hondurien et l’OIM ont débattu de problèmes liés à la migration irrégulière en Amérique centrale, y compris la traite de personnes, le processus de rapatriement et d’accueil dans le pays, et la relation entre la migration et la pauvreté.

En 2014, plus de 60 000 mineurs du Honduras, du Guatemala et du Salvador ont été détenus à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis. La plupart des enfants tentaient de se rendre aux Etats-Unis illégalement pour retrouver leur famille alors que d’autres fuyaient la violence des gangs et la pauvreté dans leur pays d’origine.

D’après des sources officielles, au cours des 10 derniers mois, 18 000 enfants honduriens ont été expulsés des Etats-Unis et du Mexique vers leur pays.

Le centre d’accueil pour migrants « El Edén » fournit une aide aux mineurs non accompagnés et aux familles suite à leur retour au Honduras.

« Malheureusement, pendant de nombreuses années, la propriété est restée en très mauvais état », a expliqué Ivonne Salgado, coordinatrice du projet de l’OIM au Honduras.

Pour Martha Reyes, Directrice d’El Edén, le centre d’accueil ne répond pas aux normes nécessaires pour fournir une aide adéquate aux rapatriés. « Des améliorations urgentes sont nécessaires dans la cuisine et dans les salles de bain. Nous n’avons pas assez d’espace pour loger tout le monde, encore moins pour offrir un espace approprié aux femmes et à leurs bébés. En plus, nous avons des problèmes d’infestation de rats », a-t-elle déclaré.

Le CAMR fournit également une aide aux adultes de retour qui arrivent des Etats-Unis par avion. « Depuis de nombreuses années, nous fournissons une aide aux rapatriés ; nous les accueillons à bras ouverts dans leur pays. Nous voulons poursuivre ces activités, avec le soutien du gouvernement américain », a déclaré Sœur Valdette Willeman, Directrice du CAMR.

Par le biais du projet financé par USAID intitulé « Aide aux familles et aux mineurs non accompagnés de retour dans le Triangle nord d’Amérique centrale », l’OIM prévoit d’accroître sa capacité à répondre aux besoins des gouvernements d’El Salvador, du Honduras et du Guatemala afin d’aider ses populations vulnérables.

La mission de l’OIM au Honduras fera des rénovations structurelles et techniques dans le centre d’accueil El Edén, afin de garantir une prise en charge totale pour les enfants non accompagnés et les familles.

« Nous constatons que beaucoup a été fait pour accueillir ces rapatriés dans la dignité. Et nous considérons toutes ces actions comme nécessaires pour renforcer les capacités et les infrastructures dans les centres d’accueil », a déclaré le sénateur texan John Cornyn.

« Le projet couvre plusieurs éléments, par le biais d’ateliers visant à renforcer la capacité de réponse du gouvernement et les premiers soins. Les principales activités seront centrées sur la reconstruction d’El Edén et l’expansion du CAMR. L’OIM fournira à ces centres les moyens nécessaires pour garantir une prise en charge globale des rapatriés vulnérables, notamment des soins de qualité pour les femmes et les enfants », a ajouté Ivonne Salgado.

Dans le cadre du projet, l’OIM distribue également des kits d’hygiène, de la nourriture et fournit un transport aux rapatriés à El Edén et au CAMR. EN outre, elle dispense une formation sur les droits de l’homme aux responsables des institutions gouvernementales locales, des ONG et des organisations de la société civile qui participent au processus de rapatriement et d’accueil des migrants rapatriés.

Des bus d’enfants expulsés de plusieurs Etats mexicains arrivent à El Edén trois fois par semaine. El Edén accueille également des mineurs non accompagnés qui arrivent en avion depuis les Etats-Unis et leur fournit une aide.

Pour plus d’informations, veuillez contacter

Karen Arita

OIM Honduras

Tel: + 504 2220-1104

Email: karita@iom.int