Les femmes et les jeunes sont essentiels pour une migration réussie

Posted: 
11/29/19
Themes: 
Migration and Development

Tachkent - Il existe deux clés au succès de la migration dans le monde : les jeunes et les femmes. C’était le point fondamental d’un discours prononcé par Argentina Szabados, Directrice du Bureau régional de l’OIM à Vienne, lors d’une conférence de haut-niveau à Tachkent, la capitale ouzbèque, hier, 28 novembre.

« Les migrants sont très jeunes, ils poursuivent leurs rêves, déterminés à faire une différence », a déclaré Mme Szabados, à un public de politiciens, de diplomates et d’activistes lors du Forum international de Tachkent sur le renforcement du partenariat sur les questions d’égalité homme-femme et de la jeunesse au 21ème siècle.

« Et les migrants ne sont pas seulement jeunes ; de plus en plus d’entre eux sont des femmes », a-t-elle ajouté, citant le fait que plus de la moitié des migrants originaires d’Asie centrale sont des femmes.

Le Pacte mondial sur la migration 2018 vient étayer cette action sur la migration que Mme Szabados a décrit comme permettant « une perspective favorable à l’égalité homme-femme et privilégiant les jeunes  »  dans le cadre des principes clés nécessaires à la gestion des migrations.

Mme Szabados a fait état des défis auxquels sont confrontés les jeunes et les femmes pendant le cycle de migration, notamment les difficultés à trouver un emploi, les obstacles administratifs, le manque d’informations juridiques sur leurs possibilités, leurs droits ainsi que la marginalisation et la discrimination en raison de leur âge, sexe et statut migratoire.

« Mais tout n’est pas sombre », a-t-elle souligné. « Les jeunes manifestent dans le monde entier pour leurs droits et pour de meilleures possibilités et exigent d’être entendus dans les processus de prise de décision, et l’OIM les soutient à chaque étape tandis qu’ils deviennent la prochaine génération de dirigeants. »

L’arrivée de l’Ouzbékistan dans la famille de l’OIM l’an dernier était une évolution très encourageante, a dit Mme Szabados à ses auditeurs. « Vous faites déjà partie de la famille et votre volonté d’autonomiser les migrants se fait déjà ressentir. Nous sommes aujourd’hui réunis dans l’un des espaces où cette participation est garantie et où les femmes et les jeunes peuvent exprimer leur vision pour le reste du 21ème siècle », a conclu Mme Szabados.

Ces propos ont été repris par Tanzila Narbaeva, Présidente de l’Oliy Majilis, le parlement de la République d’Ouzbékistan. « Les jeunes et les femmes sont des acteurs importants de notre société. Leur pouvoir, et notamment leurs périples migratoires, influence les politiques et leurs voix doivent être entendues et mises en avant », a-t-elle déclaré.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Joe Lowry, Tel. +43660 3776404, email : jlowry@iom.int

  • La Directrice régionale Argentina Szabados interrogée par des médias locaux et régionaux lors du Forum international de Tachkent sur le renforcement des partenariats sur les questions d’égalité homme-femme et de la jeunesse au 21ème siècle, hier. Photo : OIM