Les migrants de retour et les membres de la communauté entreprennent la réhabilitation d’un centre de soins à Maputo

Posted: 
12/20/19
Themes: 
Migration Health

Maputo – Hier (19/12), en coopération avec l’Institut national pour les communautés mozambicaines à l’étranger (INACE) et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), avec le soutien de l’Union européenne (UE), le gouvernement du district de Matola a lancé la réhabilitation du centre de soins de Ndlavela dans la province de Maputo, afin d’améliorer l’accès de la communauté aux services de santé.

« Ce centre de soins est une bouée de sauvetage pour la communauté. Nous recevons des centaines de patients chaque jour, qui ont besoin de services basiques et plus complexes », a déclaré Aide Momade, Directeur du Centre de soins. « Il a besoin d’être amélioré pour pouvoir fournir de meilleurs services à nos patients. Nous nous réjouissons de cette rénovation et sommes ravis qu’elle fasse participer la communauté. »

La rénovation du Centre de soins de Ndlavela est soutenue par une Action pilote pour le retour volontaire et la réintégration durable et communautaire en Afrique australe financée par l’Union européenne. La rénovation sera mise en œuvre par le biais d’un programme de travail contre rémunération, grâce auquel 20 membres de la communauté et 20 hommes et femmes de retour d’Afrique du Sud - et originaires de Matola - auront accès à un emploi à court terme. Ils recevront également une formation précieuse en construction de bâtiments.

Les travaux de rénovation couvriront plusieurs espaces, notamment les salles de traitement, la maternité et les salles de bain. Ils se poursuivront jusqu’en février 2020. Le centre de santé dessert la communauté environnante de plus de 17 000 personnes, y compris les migrants de retour.

La nécessité de réhabiliter le centre de soins de Ndlavela a été soulevée lors d’un dialogue communautaire organisé à Matola en mars 2019, lors duquel les membres de la communauté ont fait part de leurs inquiétudes et exprimé leurs priorités communautaires. Les participants ont identifié des activités qui permettraient de traiter les causes de la migration, notamment vers l’Afrique du Sud, et de profiter aux communautés qui accueillent les migrants de retour chez eux.

Guillome Cossa, qui est récemment rentré chez lui à Ndlavela après 13 années passées en Afrique du Sud, a déclaré : « les services de ce centre de santé sont essentiels pour notre communauté. Je suis aussi un résident ; ma femme a donné naissance à notre fils ici. J’ai de l’expérience dans la construction alors je me suis rendu disponible pour ce projet. Je suis content d’avoir un emploi et de travailler avec mes voisins. »

« L’Union européenne se réjouit de soutenir l’effort conjoint des membres de la communauté et des migrants de retour pour améliorer les services de santé à Matola au profit de tous les habitants », a déclaré Abel Piqueras Candela, chargé du programme de la Délégation de l’UE.

L’Action pilote pour le retour volontaire et la réintégration durable et communautaire en Afrique australe  profite à plusieurs pays, notamment à l’Afrique du Sud en tant que pays de destination, et au Malawi, à la Zambie et au Mozambique en tant que pays d’origine. Le projet a également aidé 138 Mozambicains à rentrer d’Afrique du Sud après les attaques xénophobes de septembre dernier.

« L’aide au retour volontaire est un outil important pour gérer les migrations dans la région de l’Afrique australe. C’est un privilège pour l’OIM de tester cette initiative en Afrique australe et il est encourageant de voir se matérialiser une intervention communautaire concrète de ce type », a déclaré Charles Kwenin, Directeur régional de l’OIM pour l’Afrique australe.

Visionnez la vidéo ici.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Faira Alibhai, OIM Mozambique, Tel. +258 852 162 278, email : falibhai@iom.int

  • The local community members and returnees will benefit from the EU-funded renovation of Ndlavela Health Centre in Maputo Province. Photo: IOM/ Faira Alibhai 

  • A returnee works on the EU-funded renovation of Ndlavela Health Centre in Maputo Province. IOM/ Sandra Black 

  • Members of the local community cheer some of the returnees working on the EU-funded renovation of Ndlavela Health Centre in Maputo Province. IOM/ Sandra Black