Les non-ressortissants reçoivent des titres de voyage de la part des Services d’Etat à la migration azéris

Posted: 
02/07/20
Themes: 
Migrant Assistance

Bakou - La décision des Services d’Etat à la migration d’Azerbaïdjan de commencer à délivrer des documents de voyage aux réfugiés a été saluée par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Depuis début février, l’Azerbaïdjan délivre des documents de voyage aux non-ressortissants - notamment les demandeurs d’asile, les réfugiés et les apatrides - conformément à la Convention des Nations Unies de 1951 relative au Statut des réfugiés*.

« Ces documents garantiront le développement personnel, l’égalité des droits et la libre circulation pour les réfugiés et les apatrides résidant en Azerbaïdjan », a expliqué Vladimir Gjorgjiev, chef de mission de l’OIM en Azerbaïdjan, affirmant qu’il s’agit d’une étape importante pour l’intégration des réfugiés et la cohésion sociale dans le pays.

« Désormais, ils peuvent voyager hors d’Azerbaïdjan et y revenir pour des raisons familiales, professionnelles, scolaires et médicales. Ou pour toute autre raison », a ajouté M. Gjorgjiev.

Un premier groupe de 10 réfugiés sur 83 a reçu les documents lors d’une cérémonie organisée la semaine dernière à Bakou, la capitale.

Les Services d’Etat à la migration d’Azerbaïdjan sont l’un des principaux partenaires de l’OIM dans ce pays du sud du Caucase et son chef, Vusal Huseynov, a déclaré que le titre de voyage donnera aux réfugiés et à d’autres non-ressortissants éligibles et leurs familles le droit de se déplacer au-delà des frontières de l’Azerbaïdjan. « Le document est valable pendant cinq ans. Si, au cours de ces cinq années, un réfugié ne pose aucun problème, il ou elle peut faire une demande de renouvellement », a expliqué M. Huseynov.

Habiba Adelzadeh, une réfugiée d’Afghanistan qui a reçu le document, était enchantée de faire partie des dix premiers à en recevoir un. « Grâce à ce document, je pourrai rendre visite à ma famille et à mes amis. »

*L’Article 28 de la Convention de 1951 sur le statut des réfugiés stipule que :

« Les Etats contractants délivreront aux réfugiés résidant régulièrement sur leur territoire, des titres de voyage destinés à leur permettre de voyager hors de ce territoire à moins que des raisons impérieuses de sécurité nationale ou d’ordre public ne s’y opposent ; les dispositions de l’Annexe à cette Convention s’appliqueront à ces documents. Les Etats contractants pourront délivrer un tel titre de voyage à tout autre réfugié se trouvant sur leur territoire ; ils accorderont une attention particulière aux cas de réfugiés se trouvant sur leur territoire et qui ne sont pas en mesure d’obtenir un titre de voyage du pays de leur résidence régulière. »

Pour plus d’informations, veuillez contacter Ilqar Xudiyev, +994 50 319 66 80, email : ixudiyev@iom.int

  • Deux réfugiés inspectent leur titre de voyage récemment reçu. Photo : Services d’Etat à la migration d’Azerbaïdjan.

  • Vusal Huseynov, chef des Services d’Etat à la migration d’Azerbaïdjan, remet un titre de voyage à l’un des 10 réfugiés et autres non-ressortissants éligibles à cette nouvelle initiative. Photo : Services d’Etat à la migration d’Azerbaïdjan.