Les Sœurs de la Congrégation Scalabrini saluent l’OIM pour son aide aux migrants au Honduras

Posted: 
07/26/16

Honduras - Les Sœurs de la Congrégation Scalabrini, qui fête cette semaine son 25ème anniversaire au Honduras, ont salué l’OIM pour son « soutien permanent et inconditionnel à la population migrante. »

La cérémonie a été animée par le nonce apostolique au Honduras, Monseigneur Novatus Rugambwa, par le Cardinal Oscar Andres Rodriguez et par d’autres responsables de l’Eglise catholique, notamment la Supérieure provinciale de l’Ordre de Scalabrini, Sandra Pinheiro, et Sœur Valdette Willeman, Directrice du centre de soins aux migrants de retour (CAMR en espagnol) au Honduras. Jorge Peraza Breedy, chef de mission de l’OIM au Salvador, au Guatemala et au Honduras, représentait l’OIM.

Lors de la cérémonie, la Congrégation Scalabrini a également remercié les bénévoles de la Pastorale pour les soins aux migrants et les migrants de retour engagés dans la promotion des droits de l’homme.

« Le travail que les Sœurs de la Congrégation Scalabrini mènent à bien depuis 25 ans est essentiel pour l’avancée des droits de l’homme au Honduras. Grâce à vous, les populations vulnérables dans ce pays ont un allié stratégique qui contribue à la promotion, à la garantie et au respect de leurs droits fondamentaux. Nous réitérons notre engagement auprès des populations mobiles les plus vulnérables, des enfants, adolescents et des femmes migrantes et réaffirmons notre volonté de continuer à travailler main dans la main avec vous », a déclaré Jorge Peraza Breedy.

D’après l’Institut de la recherche sociale et économique de l’Université autonome nationale du Honduras (IIES-UNAH), ces 14 dernières années, près de 700 000 Honduriens sont retournés dans le pays depuis le nord du continent. Sur ce chiffre, plus de la moitié sont rentrés par avion depuis les Etats-Unis.

L’alliance entre l’OIM et les Sœurs a débuté en 2002 par la construction et l’équipement du premier Centre d’aide aux migrants de retours (CAMR) à Tegucigalpa. Ce dernier fournit une aide humanitaire à quelque 900 migrants de retour au Honduras chaque mois, notamment des soins de santé primaire et des médicaments, des kits d’hygiène, de la nourriture, des vêtements et un transport.

L’OIM soutient par ailleurs la Casa del Migrante à Ocotepeque, qui a été établie en 2010 est est le seul centre fournissant une aide aux migrants à la frontière à l’ouest du Honduras. Il vient plus particulièrement en aide aux enfants, aux adolescents et aux femmes enceintes. L’OIM fournit de la nourriture, des médicaments, des équipements, des meubles et dispense une formation spécialisée pour le personnel qui travaille au centre.

En 2016, l’OIM a achevé le réaménagement et la rénovation du CAMR à San Pedro Sula. Il apporte un soutien technique aux partenaires fournissant une aide post-arrivée aux migrants de retour, et renforce leur capacité à fournir des soins psychosociaux, à identifier les cas vulnérables et à prévenir la traite des personnes.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Karen Arita, OIM Honduras, Tel: +504.2237.7460, Email: karita@iom.int. Ou Alba Miriam Amaya, OIM El Salvador, Guatemala et Honduras, Tel: +503.2521.0556, Email: aamaya@iom.int