Les survivants du tremblement de terre au Japon aident les victimes du cyclone Nargis

Posted: 
06/08/09

La préfecture japonaise de Hyogo, dévasté par
le tremblement de terre d'Hanshin-Awaji en 1995, a fait don de 200
000 dollars pour aider l'OIM à reconstruire les centres
médicaux à Myanmar, détruits lors du passage
du cyclone Nargis en mai 2008.

Les habitants de Hyogo ont commencé à
réunir des fonds immédiatement après le
passage de Nargis dans le Delta d'Irrawaddy. L'argent
collecté permettra à l'OIM de reconstruire et
d'équiper entièrement deux centres médicaux
dans la région la plus touchée. L'accord de don sera
signé le 10 juin à Kobe, à la
préfecture de Hyogo, par le Gouverneur Toshizo Ido et le
chef de mission de l'OIM au Japon, Akio Nakayama.

Le cyclone Nargis et la violente tempête qui
l'accompagnait ont anéanti des villes et villages entiers
dans le delta, affectant 2,4 millions de personnes et endommageant
quelque 790 000 maisons, dont 57 pour cent ont été
totalement détruites. Plus de 140 000 personnes ont
trouvé la mort.

« Nargis a détruit et endommagé plus de 600
infrastructures sanitaires. Les centres de soins temporaires aident
la population à court terme, mais les gens auront encore
besoin de soins après leur fermeture. Un tiers des centres
médicaux détruits par le cyclone sont toujours en
attente de reconstruction », déclare Mariko Tomiyama,
chef de mission de l'OIM à Myanmar.

Le projet renforcera la capacité du système
sanitaire public de Myanmar à fournir des soins aux
communautés inaccessibles du delta, grâce à la
reconstruction des centres, à la fourniture de services
médicaux, au renforcement de capacités du personnel
médical et aux activités de sensibilisation à
l'hygiène de base.

D'autres opérations sanitaires de l'OIM après le
passage du cyclone à Myanmar comprennent
l'établissement de cinq centres de soins de première
urgence temporaires. Ces centres offriront des services sur site et
de proximité, fourniront une sensibilisation à
l'hygiène dans les zones éloignées, mettront
en place un projet de soutien psychosocial ciblant les survivants
du cyclone, et permettront de référer certains cas
à des spécialistes. Les projets ont été
financés par le Royaume-Uni et le Fonds central
d'intervention d'urgence des Nations Unies (CERF).

Pour plus d'informations, veuillez contacter:

Lali Foster

OIM Yangon

Tél. +95 1 25 25 60

E-mail : "mailto:lfoster@iom.int">lfoster@iom.int

© IOM 2009