Les Vénézuéliens reçoivent une aide juridique gratuite et une attention médicale en République dominicaine

Posted: 
05/31/19
Themes: 
Migrant Assistance

Saint-Domingue - Lors du Salon de l’intégration sociale organisé dans les locaux de l’Université autonome de Saint-Domingue - premier du genre -, 550 réfugiés et migrants vénézuéliens récemment arrivés en République dominicaine ont reçu un accès aux services médicaux et à l’aide juridique sur les questions de migration. Le coût pour eux : rien.

L’événement a été organisé par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), en collaboration avec la Fondation Colonia des Vénézuéliens en République dominicaine (FUNDCOVERD), et a été financé par le Bureau de la population, des réfugiés et des migrations (PRM) du Département d’Etat des Etats-Unis.

Lors d’un salon d’une journée, les Vénézuéliens ont eu accès à des soins pédiatriques, gynécologiques, dentaires et ophtalmologiques dispensés par l’Unité médicale du Ministère dominicain de la défense, l’Hôpital Robert Reid, et la Pastoral de la Salud. Au total, 31 médecins et spécialistes bénévoles ont mis leur expertise à profit tandis que l’OIM a fourni une aide et des conseils juridiques sur les questions migratoires.

« Je remercie tout le monde, au nom de toute la population migrante vénézuélienne, de vous être joints à nous pour ce salon, qui ouvre la voie à la République dominicaine pour avancer sur les questions de cohésion et de droits de l’homme », a déclaré Miguel Otaiza, président de FUNCOVERD, ajoutant : « la fondation poursuit ses efforts vers la construction d’un avenir meilleur. C’est aussi grâce au soutien continu de l’Etat dominicain et de son peuple. »

Bon nombre des nouveaux arrivants vénézuéliens cherchaient à lever leurs doutes sur les mécanismes de régularisation à leur disposition. L’accès au logement dans le pays était également une préoccupation, tout comme les questions sur la création d’une entreprise, le paiement des impôts et d’autres questions.

« Ce qui est important est que ce petit exemple montre comment la population vénézuélienne est intégrée dans la société dominicaine et comment elle cherche des mécanismes pour répondre à ses principaux besoins, notamment celui de l’accès aux soins de santé », a expliqué Jorge Baca Vaughan, chef de mission de l’OIM en République dominicaine.

En avril 2019, l’OIM estime à environ 3,7 millions le nombre de personnes ayant quitté le Venezuela. D’après les données des autorités de l’immigration et d’autres sources, les pays d’Amérique latine et des Caraïbes ont accueilli 3 millions de Vénézuéliens, dont 28 500 vivent actuellement dans ces pays voisins.

L’événement a été organisé dans le cadre du Plan de réponse régional pour les réfugiés et les migrants (RMRP) avec la participation de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS), l’Institut dominicain pour le développement intégral, le Bureau du procureur général de la République, la Direction des impôts, le Ministère des femmes, le Bureau du médiateur, l’Institut national des migrations et l’Association du Barreau.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Zinnia Martínez, OIM République dominicaine, Tel. +1 809 688 8174, email : zmartinez@iom.int

  • 550 Venezuelan refugee and migrant recently arrived at the Dominican Republic was offered free access to medical services, legal advice and guidance on migration issues. Photo: IOM / Zinnia Martínez

  • 550 Venezuelan refugee and migrant recently arrived at the Dominican Republic was offered free access to medical services, legal advice and guidance on migration issues. Photo: IOM / Zinnia Martínez