Les vulnérabilités des migrants sont au cœur des débats du Forum politique du Dialogue international sur la migration réunissant les fonctionnaires gouvernementaux, la diaspora, les ONG et le secteur privé en vue du Pacte mondial sur la migration

Posted: 
07/14/17
Themes: 
Global Compact on Migration

Switzerland - Des acteurs clés du processus du Pacte mondial sur la migration se réuniront les 18 et 19 juillet à l’Office des Nations Unies à Genève en vue d’explorer et de mieux comprendre les vulnérabilités des migrants à travers le Dialogue international de l’OIM sur la migration.

Le Pacte mondial est un processus intergouvernemental majeur, pour lequel l’OIM apporte son expertise technique et politique, comme l’ont demandé ses Etats membres, jusqu’à son adoption en septembre 2018. Il présente une occasion historique de créer un monde où les migrants se déplacent par choix plutôt que par nécessité, par des voies sûres, ordonnées et régulières et dans lequel les migrations sont bien gérées et sont une force positive pour les individus, les sociétés et les Etats.

Cette réunion, deuxième dialogue de ce type cette année, est organisée par l’OIM en vue de créer un espace permettant aux gouvernements et aux acteurs concernés de débattre d’approches stratégiques en vue d’un pacte qui réduise les vulnérabilités et qui autonomise les migrants. Les participants examineront tous les aspects des vulnérabilités des migrants d’un point de vue politique, pratique et en matière de coopération.

Des allocutions seront faites par plusieurs hauts fonctionnaires, dont notamment :

  • William Lacy Swing, Directeur général de l’OIM
  • Shirley Ayorkor Botchwey, Ministre des affaires étrangères et de l’intégration régionale du Ghana
  • Ahmed Hussen, Minister de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté du Canada
  • Nanette Thomas, Ministre des affaires politiques et publiques de Sierra Leone
  • Shahidul Haque, Secrétaire et Ministre des affaires étrangères du Bangladesh
  • Anna Makakala, Commissaire général des services d’immigration de Tanzanie
  • José Luis Lacome, Vice-Ministre de la mobilité humaine d’Equateur
  • Khadijetou Mbareck Fall, Ministre déléguée pour les affaires des Maghrébins, des Africains et des Mauritaniens expatriés de Mauritanie
  • Marina Del Corral, Secrétaire Général de l’immigration et de l’émigration d’Espagne
  • Peter Thomson, Président de l’Assemblée Générale (par message vidéo)

D’autres hauts représentants de gouvernements, d’organisations gouvernementales et non-gouvernementales, de la diaspora, du secteur privé et des universités prononceront des discours. Au total, 42 intervenants participeront à sept débats prévus pendant les deux jours de l’événement.

Les conclusions du débat et celles du 1er Dialogue qui s'est tenu les 18 et 19 avril 2017 au siège des Nations Unies à New York seront regroupées dans une publication, qui servira ensuite lors de la réunion pour le Pacte mondial qui aura lieu au Mexique en décembre.

Les médias sont invités à participer à cet événement à Genève. Pour s’enregistrer, contacter idmworkshop@iom.int

Pour plus d’informations, veuillez contacter Olivia Headon, siège de l’OIM à Genève, Tel : +4227179435, Email :  oheadon@iom.int

  • Key actors in the Global Compact for Migration process will convene to explore and better understand migrant vulnerabilities through IOM’s International Dialogue on Migration. Photo: UN Migration Agency (IOM)