Les Yéménites déplacés par l’offensive d’Hodeida ont besoin d’une aide vitale accrue

Posted: 
08/03/18
Themes: 
Humanitarian Emergencies

Yémen - La pire crise humanitaire du monde s’est encore aggravée en juin 2018, lorsqu’une offensive militaire à Hodeida a déplacé près de la moitié de cette ville de 600 000 habitants. Presque trois mois plus tard, la situation reste instable et les communautés déplacées à l’intérieur et autour de la ville ont désespérément besoin d’une aide humanitaire. 

A Hodeida, l’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, fournit une assistance aux communautés déplacées là où elles trouvent actuellement refuge. Depuis le 13 juin, l’OIM a dispensé 4 680 consultations médicales, des soins prénataux à 337 femmes enceintes, des consultations de santé reproductive à 531 patients et un soutien psychosocial à 500 personnes. Elle a également mené à bien des activités de promotion de la santé auprès de plus de 1 600 personnes. L’OIM a également distribué de l’aide, notamment des rations alimentaires, des articles d’hygiène et autres produits essentiels de base à plus de 3 300 personnes déplacées. Elle a aussi distribué des matériaux pour construire des abris et d’autres articles de base à 1 400 familles, ainsi que plus de 20 850 repas chauds dans différentes zones de déplacement. Pour assurer leur sécurité et leur accès aux services humanitaires, l’OIM a aidé à transporter plus d’un millier de personnes déplacées vers divers endroits. 

Après avoir dû fuir pour survivre, la communauté déplacée n’a que peu de moyens pour subvenir à ses besoins dans les endroits où elle a trouvé refuge. Pendant le mois de juillet, le Département britannique pour le développement international (DFID) a acheminé par avion environ 368 tonnes d’aide vers le Yémen. L’OIM a reçu les cargaisons et assurera la distribution des articles comprenant des couvertures, des sets de cuisine, des seaux d’eau, des matelas, des lanternes solaires et des tentes familiales, par l’intermédiaire de ses partenaires humanitaires, aux Yéménites qui ont été contraints de fuir leur domicile pendant l’offensive à Hodeida. 

Tandis que les besoins médicaux sont nombreux, le conflit a fait s’effondrer les infrastructures sanitaires, qui avaient déjà du mal à faire face avant les affrontements. Par le biais de l’OIM, le Bureau américain d’aide en cas de catastrophe à l’étranger (OFDA) a distribué 1 800 000 poches de perfusion au peuple yéménite entre avril et juillet. Bon nombre des hôpitaux du Yémen ont fermé en raison du manque de financement - le personnel médical n’est plus payé depuis bientôt deux ans maintenant. La distribution de fournitures médicales est une bouée de sauvetage dans une situation devenue incontrôlable. 

« Nous sommes reconnaissants envers nos donateurs pour leur soutien - il est vital mais les communautés déplacées au Yémen ont besoin d’encore plus d’aide et de protection », a déclaré Sarat Dash, chef de mission de l’OIM au Yémen. 

Pour plus d’informations, veuillez contacter Saba Malme, OIM Yémen, Tel : + 967 736 800 329, Email : smalme@iom.int

  • Aid from the United Kingdom arriving in Yemen in response to the Hudaydah crisis. Photo: IOM