L’OIM achève son projet de réponse à la crise migratoire en Croatie

Posted: 
08/30/16
Themes: 
Humanitarian Emergencies

Croatie - L’OIM vient d’achever son projet de réponse d’urgence de 756 000 euros lancé en septembre 2015 pour aider la Croatie à faire face à l’afflux de migrants et de réfugiés tentant d’atteindre l’Europe occidentale.

Le projet, financé par la Banque de développement du Conseil de l’Europe par l’intermédiaire de son Fonds pour les migrants et les réfugiés, a permis de soutenir la réponse du gouvernement à la crise et de fournir une aide directe et une protection aux migrants et aux réfugiés.

Il s’agissait notamment d’une aide aux migrants et aux réfugiés par la fourniture et la distribution d’aide non alimentaire, d’abris d’urgence et de logements, d’un contrôle des flux migratoires à l’aide de la Matrice de suivi des déplacements de l’OIM, d’un renforcement de capacités et d’activités d’intégration rapide grâce à des ateliers de langues et d’orientation culturelles, et d’une sensibilisation des migrants et des réfugiés sur les droits, les services et les infrastructures à leur disposition.

Le projet a d’ailleurs permis d’équiper un centre d’accueil et de transit d’hiver composé de 20 conteneurs d’habitation, de louer une tente d’accueil de 2 500 mètres carrés et de rénover la salle d’eau d’un centre d’accueil pour demandeurs d’asile. Le personnel chargé du projet a également réalisé un sondage auprès de 3 500 personnes et organisé 180 ateliers de langue et de culture.

Le projet était centré sur la protection des groupes vulnérables, notamment les femmes avec des enfants, les personnes âgées et les personnes vivant avec un handicap. Il a contribué à mieux comprendre les besoins des migrants à soutenir l’action concertée du gouvernement et des partenaires humanitaires visant à fournir l’aide escomptée.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Tatjana Radosevic, OIM Croatie, Tel. +385 1 481 68 81, Email: tradosevic@iom.int

Syrian refugees and migrants cross the Serbian-Croatian border (File Photo). Photo: Francesco Malavolta/ IOM