L’OIM aide des migrants éthiopiens et des réfugiés somaliens à rentrer chez eux depuis le Yémen déchiré par la guerre

Posted: 
08/07/18

Yémen - L’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, continue d’aider les migrants, y compris les réfugiés, bloqués au Yémen, à rentrer chez eux, en fournissant une aide au retour volontaire cette semaine, les 4 et 5 août. Un groupe de 132 migrants éthiopiens a quitté Hodeida et le second est parti d’Aden avec 116 réfugiés somaliens. 

Pendant trois ans, le conflit au Yémen a eu de graves conséquences aussi bien sur les Yéménites que sur les migrants. Pour les migrants, l’escalade de la violence à Hodeida en juin n’a fait que perdurer le blocage des migrants au Yémen car le programme d’aide au retour humanitaire volontaire de l’OIM a été temporairement interrompu depuis le port de la ville. Toutefois, l’amélioration de la situation en matière de sécurité a permis aux mouvements de reprendre à Hodeida mi-juillet. 

L’OIM a transporté les 132 migrants éthiopiens (96 hommes, 19 femmes et 17 enfants non accompagnés, dont 10 garçons et sept filles) par bus depuis Sana’a vers la ville d’Hodeida, où ils ont passé la nuit eu lieu sûr. Le lendemain (04/08), l’OIM a amené les migrants au port. De là, ils sont rentrés volontairement en Ethiopie via Djibouti. 

Près de 100 000 Yéménites ont été déplacés par l’instabilité constante à Hodeida. Pour aider la communauté déplacée, l’OIM distribue de la nourriture à 500 personnes par jour et fournit une aide médicale à 200 personnes par jour. 

« Malgré le contexte difficile à Hodeida, l’OIM vient en aide aux migrants et à la population déplacée », a déclaré Sarat Dash, chef de mission de l’OIM au Yémen. « L’OIM distribue de la nourriture et de l’eau et fournit une aide médicale. Les repas sont distribués au Centre de réponse pour migrants de l’OIM et dans quatre écoles à Al Marawa. Nous distribuons également des paniers alimentaires et des matériaux pour construire des abris aux déplacés qui n’ont pas la chance d’être hébergés dans une école », a-t-il déclaré.

Le lendemain du retour des Ethiopiens (05/08), en coordination avec le HCR, l’agence des Nations Unies pour les réfugiés, a aidé 116 réfugiés somaliens à partir d’Aden pour rentrer chez eux. Le groupe était composé de 48 hommes, de 29 femmes, de 19 garçons et de 20 filles. Ce groupe a été aidé à travers le programme d’aide au retour spontané pour les réfugiés somaliens au Yémen, qui est mené à bien en collaboration avec l’autorité yéménite, la Commission nationale somalienne pour les réfugiés et les déplacements internes et le consulat de Somalie. 

A ce jour en 2018, l’OIM a aidé 615 migrants bloqués à rentrer chez eux depuis le Yémen grâce à son programme de retour humanitaire volontaire et 1 321 réfugiés depuis Aden dans le cadre du programme d’aide au retour spontané. 

Pour plus d’informations, veuillez contacter Saba Malme, OIM Yémen, Tel. +967 736 800 329, email : smalme@iom.int