L’OIM aide des migrants somaliens à rentrer chez eux de Libye

Posted: 
06/01/18
Themes: 
Assisted Voluntary Return and Reintegration

Tripoli/Mogadiscio - Cette semaine (30/05), en collaboration avec les gouvernements libyens et somaliens et avec le soutien de l’Union européenne, l’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, a facilité le retour volontaire à Mogadiscio de 150 migrants somaliens bloqués en Libye. La majorité d’entre eux avaient été détenus dans des centre de détention dirigés par le gouvernement.

Les migrants en Libye sont exposés à de nombreux risques, dont le trafic illicite, la traite, l’enlèvement, la maltraitance, la détention et la torture. Grâce à la Matrice de suivi des déplacements (DTM), l’OIM a identifié plus de 660 000 migrants en Libye. Toutefois, leur nombre réel pourrait avoisiner le million de personnes.

« J’ai tout perdu en Libye : du temps, de l’argent et la santé », confiait Mohamed, 23 ans, qui a quitté la Somalie pour un avenir meilleur. « Mais je retournerai en Somalie et recommencerai à zéro, reconstruirai un avenir meilleur loin du rêve de la migration illégale », a-t-il ajouté.

L’OIM est reconnaissante envers le gouvernement somalien pour la rapidité avec laquelle les documents de voyage ont été fournis aux migrants de retour et envers le gouvernement libyen pour avoir organisé les visas de sortie. « Le soutien à ces ressortissants somaliens qui souhaitent rentrer chez eux en Somalie est le résultat positif de l’étroite collaboration avec le gouvernement somalien et le HCR », a déclaré Othman Belbeisi, chef de mission de l’OIM en Libye.

« Ce fut un travail important entre le gouvernement somalien et l’OIM et je suis ravi de pouvoir enfin aider ce nombre important de migrants qui ont désespérément besoin d’une aide humanitaire. Au nom du gouvernement somalien, je souhaite dire toute ma reconnaissance envers l’OIM pour son soutien sans faille à nos migrants bloqués en Libye », a déclaré l’Ambassadeur Ali Said Faqi, Envoyé spécial du Président de Somalie pour les migrants somaliens bloqués en Libye.

Les hommes, femmes et enfants somaliens étaient la nationalité la plus représentée quittant la Libye pour effectuer la traversée irrégulière de la mer ces dernières années, même si d’après Flavio Di Giacomo, le nombre de Somaliens enregistrés par les autorités a considérablement chuté en 2018. Il a précisé que seules 154 arrivées de Somaliens ont été enregistrées par le Ministère italien de l’intérieur en date du 30 avril.

Néanmoins, le nombre total d’arrivées en Europe depuis la Somalie via la Libye entre 2014 et 2017 était l’un des plus élevés pour une même nationalité. L’OIM a recensé près de 30 000 migrants en provenance de Somalie depuis début 2014 (voir tableau ci-dessous).

Migrants somaliens irréguliers arrivés en Italie par la mer : 2014-2018

2018 (au 30 avril) : 154

2017 : 2 870

2016 : 7 281

2015 : 12 433

2014 : 5 756

A leur retour, les représentants du gouvernement fédéral de Somalie et de l’OIM ont accueilli les rapatriés à Mogadiscio. L’OIM examinera tous les rapatriés et dispensera des séances psychosociales de groupe dans les jours qui suivent leur arrivée. Après ces examens, une aide à la réintégration sera fournie à travers un soutien général et une assistance complémentaire, en fonction des critères de sélection du projet.

Il s’agit de la quatrième et de la plus grande opération de retour humanitaire volontaire de migrants depuis la Libye vers la Somalie. L’aide à la réintégration en Somalie fait partie de l’Initiative conjointe UE-OIM pour la protection et la réintégration des migrants, qui facilite la gestion des migrations sûres, ordonnées, régulières et responsables en élaborant des politiques et processus fondés sur les droits et centrés sur le développement en matière de protection et de réintégration durable. L’Initiative conjointe UE-OIM, financée par le Fonds fiduciaire de l’UE, couvre 26 pays africains.

« L’UE reconnaît l’importance d’aider les migrants bloqués qui souhaitent retourner en Somalie et se réintégrer dans leurs communautés d’origine et je pense que grâce à cette initiative, les migrants de retour pourront mener une vie décente et contribuer au relèvement de la Somalie », a déclaré Pencho Garrido Ruiz, Chargé d’affaires de la Délégation de l’UE en Somalie.

L’OIM prévoit de rapatrier quelque 300 migrants vulnérables supplémentaires de Libye vers Mogadiscio dans les prochaines semaines.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :
OIM Libye : Ashraf Hassan, +21629794707, ashassan@iom.int
OIM Somalie : Amy Edwards, Tel : +201097435167, Email : aedwards@iom.int

  • L’OIM aide des migrants somaliens bloqués en Libye à rentrer chez eux. Photo : OIM

  • L’OIM aide des migrants somaliens bloqués en Libye à rentrer chez eux. Photo : OIM