L'OIM aide le gouvernement pour le retour et la réinsertion des déplacés internes du dernier camp principal

Posted: 
06/22/09

L'OIM, avec le soutien du Service d'Aide Humanitaire de la
Commission Européenne (ECHO), a initié le retour et
la réinsertion de près de 5 000
déplacés internes du camp de Maratino, non loin de
Dili.

Les retours depuis ce camp, le plus grand et plus complexe camp
du pays, marquent une étape déterminante pour le
rétablissement du Timor-Leste après l'agitation
sociale de 2006, qui a déplacée quelque 150 000
personnes, dont la plupart ont trouvé refuge dans plus de 65
camps de déplacés à Dili et aux alentours.

L'OIM  a aidé à établir le camp de
Metinaro en 2006 et a ensuite apporté un service de gestion
quotidienne dans le camp, ainsi qu'un soutien logistique au
gouvernement qui a fourni un effort coordonné afin de
gérer la crise des déplacements internes.

L'Organisation a également entrepris des activités
intensives de dialogue, de médiation et de contrôle au
sein des communautés dans lesquelles les
déplacés internes sont retournés, afin de
faciliter leur réinsertion de manière paisible et
durable.

« Le retour et la réinsertion des
déplacés internes de Metinaro symbolisent la fin des
déplacements de masse qui ont eu lieu après
l'agitation sociale de 2006 et représentent un important pas
en avant pour le processus de reprise du pays »,
déclare Luiz Vieira, chef de mission de l'OIM.

« Cependant, la fermeture du camp ne sera qu'une
étape du long processus de réconciliation qui
continuera de nécessiter l'engagement de la
communauté internationale », ajoute-t-il.

Pour plus d'informations, veuillez contacter:

Brad Mellicker

OIM Dili

Tél. + 670 735 1998

E-mail : "mailto:bmellicker@iom.int">bmellicker@iom.int