L’OIM aide les familles déplacées fuyant le conflit à Mocha, au Yémen

Posted: 
03/14/17

Yémen - L’escalade de la violence dans la ville de Mocha continue de provoquer des déplacements de masse. Mocha est une ville portuaire stratégique située dans le gouvernorat de Taïzz qui est l’une des zones de conflit les plus violentes du Yémen et qui accueille actuellement environ 273 780 déplacés internes.

Le mois dernier, les affrontements se sont intensifiés et ont accéléré les déplacements depuis Mocha. L’OIM a activé sa Matrice de suivi des déplacements (DTM) à Mocha immédiatement après l’éruption de la violence. Jusqu’ici, l’OIM a identifié 34 920 personnes déplacées de Mocha dans les régions voisines.

L’OIM est intervenue en distribuant un total de 1 200 articles essentiels, notamment des matelas, des couvertures, de sets de cuisine et des seaux d’eau à 8 400 déplacés à Al Ma’afir, Dhubab, Jabal Habashi et Al Mudhaffar. Elle a également distribué 900 kits d’hygiène contenant du savon, de la lessive en poudre, des jerricans, des serviettes hygiéniques, des pots à eau, du dentifrice et des brosses à dents.

« L’OIM cherche à intervenir rapidement pour fournir une meilleure réponse humanitaire aux populations touchées par le conflit. C’est primordial pour des centaines de milliers de Yéménites aujourd’hui », a déclaré Laurent De Boeck, chef de mission de l’OIM au Yémen.

« Nous étendons nos opérations à travers des partenariats stratégiques avec les organisations internationales et locales et nous sommes délocalisés vers des antennes plus décentralisées à l’intérieur du pays, nous permettant de prendre des décisions plus rapidement et de coordonner les activités en lien plus étroit avec les bénéficiaires », a-t-il ajouté.

En 2016, malgré l’accès restreint à Taïzz, l’OIM a pu fournir un abri et une aide essentielle à 23 376 personnes. Elle a également lancé une série de projets d’eau et d’assainissement comprenant l’acheminement d’eau vers les installations sanitaires et les sites de déplacés internes, la réhabilitation des réseaux de distribution d’eau et la fourniture de nouvelles pompes à eau pour aider plus de 56 000 déplacés touchés par le conflit dans le gouvernorat.

L’OIM recherche des fonds supplémentaires pour étendre ses opérations et répondre aux besoins des populations vulnérables les plus touchées à travers le pays. Pour consulter l’appel de l’OIM pour le Yémen, cliquez ici.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Saba Malme, OIM Yémen, Tel: + 967 736 800 329, Email: smalme@iom.int

A displaced man carries bedding for his family following an IOM distribution at a local school. Photo: IOM