L’OIM aide les migrants et les réfugiés secourus au large de la côte libyenne

Posted: 
05/31/16

Libya - L’OIM en Libye apporte de l’aide à quelque 3 500 migrants et réfugiés interceptés en mer par les autorités libyennes entre le 22 et le 28 mai à l’occasion de plusieurs opérations de sauvetage près de Zaouïa et de Sabratha. Ils ont ensuite été transférés dans les centres de détention d’Abou Eissa et d’al Shuhada à Zaouïa.

Dimanche 29 mai, l’OIM a distribué 600 kits d’hygiène et 600 kits d’articles d’aide non alimentaire, contenant notamment des matelas, des oreillers et des couvertures pour 200 personnes à Abou Eissa et 569 personnes à al Shuahada. La distribution a été assurée par l’équipe de soutien psychosocial de l’OIM en Libye et des ONG partenaires locales.

Othman Belbeisi, chef de mission de l’OIM en Libye a exprimé son inquiétude quant à l’augmentation du nombre d’incidents maritimes impliquant des migrants et des réfugiés au large de la côte libyenne.

« Au cours de deux dernières années, nous avons recensé les migrants portés disparus ou morts, partagé notre compassion avec les familles touchées et émis des déclarations expliquant ce qui doit être fait pour mettre un terme à ces tragédies. Malheureusement, ces initiatives n’ont pas conduit à une baisse des migrants décédés en mer », a-t-il ajouté.

Il a souligné le besoin de fournir le soutien nécessaire aux agences locales et a de nouveau appelé à mettre en place une meilleure coordination internationale afin de développer les capacités des garde-côtes libyens à mener à bien des opérations de sauvetage. Il est également nécessaire d’améliorer les centres de transit, qui accueillent les migrants et leur fournissent les soins de base.

Le nombre élevé de migrants amenés sur les terres libyennes la semaine dernière a mis à rude épreuve la capacité des agences libyennes à réagir. Une forte pression est exercée sur la capacité des centres de détention, en particulier à Zaouïa, où un centre censé héberger 1 000 personnes en accueille actuellement 2 000.

Les organisations humanitaires locales ont urgemment besoin de matériel, entre autres des kits d’hygiène, des couvertures, des oreillers, des vêtements, des chaussures, des couches et des aliments pour bébés. Les détenus ont également grand besoin d’assistance médicale.

L’OIM œuvre pour obtenir davantage de kits d’hygiène et d’articles non alimentaires à distribuer aux migrants dans les centres de détention, car leur nombre continue d’augmenter.

Pour plus d’informations, veuillez consulter le dernier rapport de la DTM pour la Libye : https://drive.google.com/folderview?id=0B_3VYzW3ndOTRVRzaG10amdYbHM&usp=...

Pour plus d’informations, veuillez contacler Othman Belbeisi de l’OIM en Libye. Tél : +216 29 600389, Email : obelbeisi@iom.int