L’OIM aide les populations vulnérables dans les zones isolées de Jonglei, au Soudan du Sud

Posted: 
11/20/15
Themes: 
Internally Displaced Persons

Sud-Soudan - L’OIM fournit une aide indispensable aux familles déplacées et aux familles des communautés d’accueil vulnérables dans les zones isolées de l’Etat sud-soudanais de Jonglei. Pendant la première moitié de novembre, elle a fourni une aide pour l’accès à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène (WASH) à près de 6 000 personnes.

Dans le payam (subdivision administrative) de Kurwai, dans le comté de Canal, l’OIM a enregistré et aidé plus de 1 300 familles, soit près de 6 000 personnes, dans cinq villages, entre le 28 octobre et le 18 novembre. Les familles vulnérables ont reçu des seaux, des conteneurs d’eau pliables, du savon, des toiles filtrantes et des tablettes de purification d’eau.

Ces articles sont essentiels, en particulier pour les déplacés internes, qui transportaient peu d’affaires sur eux lorsqu’ils ont fui l’insécurité à Atar, au nord-est de Kurwai, en juin. La plupart des déplacés internes sont des femmes, des enfants et des personnes âgées.

A travers le Soudan du Sud, la crise exerce une pression considérable sur les infrastructures et les pratiques WASH, en particulier dans les zones isolées où les déplacés internes se sont intégrées dans des communautés disposant d’un accès déjà limité aux services de base. Les familles à Kurwai ont de mauvaises conditions de vie, aucun accès à l’eau potable ou aux installations sanitaires et de mauvaises habitudes d’hygiène.

Dans le but de renforcer la capacité de la communauté à encourager de bonnes pratiques d’hygiène et d’assainissement, l’OIM a également formé des promoteurs de l’hygiène qui feront passer des messages sur l’importance du lavage des mains, sur les dangers de la défécation en plein air, et donneront des conseils sur l’hygiène des aliments et de l’eau au sein de leur propre communauté.

Une autre équipe WASH de l’OIM se trouve actuellement dans le payam de Kolapach, également à Canal, pour fournir une aide à environ 3 500 déplacés internes et familles des communautés d’accueil vulnérables qui vivent dans des conditions d’hygiène toutes aussi désastreuses. Les mécanismes d’adaptation à Kolapach ont été aggravés par la pression permanente qu’exercent les populations déplacées qui ont fui d’autres zones de Canal en 2014.

En février 2015, les équipes mobiles de l’OIM ont mené à bien des activités WASH à Kurwai afin de venir en aide aux déplacés internes qui avaient fui l’insécurité à Kaldak.

Depuis décembre 2013, la crise au Soudan du Sud a déplacé plus de 2,3 millions de personnes, dont 1,7 million à l’intérieur du pays. Des millions d’autres ont un besoin urgent d’aide humanitaire, dont environ 34% de la population qui souffre d’une grave insécurité alimentaire et de malnutrition.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Ashley McLaughlin, OIM Soudan du Sud, Tel: +211 922 405 716, Email: amclaughlin@iom.int; Site web : http://southsudan.iom.int/

IOM distributes water, sanitation and hygiene (WASH) supplies in Kurwai, South Sudan. © IOM 2015