L’OIM aide les Soudanais déplacés vulnérables à l’approche de la saison des pluies

Posted: 
07/31/15

Sudan - Cette année, l’OIM a fourni des abris d’urgence et de l’aide non alimentaire à 16 525 déplacés internes vulnérables à travers trois Etats du Soudan. L’Organisation prévoit d’atteindre 65 000 déplacés internes vulnérables grâce à leurs distributions financées par plusieurs donateurs d’ici la fin de l’année.

Cette année, l’aide de l’OIM a augmenté de 40% par rapport aux 7 755 déplacés internes aidés par l’OIM au Kordofan du Sud, au sud et au nord du Darfour. L’aide continue de cibler les plus vulnérables et les populations à risque, en particulier les personnes récemment déplacées.

L’OIM utilise sa Matrice de suivi des déplacements (DTM) afin d’identifier les populations les plus nécessiteuses. La DTM fournit rapidement des informations précises à tous les partenaires humanitaires afin de s’assurer que l’aide puisse être fournie en fonction d’informations exactes sur les chiffres et les conditions du déplacement.

Tandis que la saison des pluies approche à grands pas, il est devenu primordial de pré-positionner des kits d’aide non alimentaire et d’abris d’urgence et de préparer des stocks d’urgence afin de réduire l’impact des crues éclairs sur les populations déjà vulnérables. Le transport et l’accès deviennent souvent impossibles pendant les chutes de pluie.

Au centre-nord du Darfour, l’OIM a distribué de l’aide à 1 200 familles déplacées touchées par l’insécurité et le conflit. De nombreuses personnes avaient déjà perdu à la fois leur bétail et leurs biens, et se sont retrouvées exposées à des conditions météorologiques difficiles et à des maladies. Dans de camp de déplacés internes de ZamZam, l’Organisation a distribué des kits d’aide non alimentaire/d’abris d’urgence à 900 autres familles vulnérables déplacées à l’intérieur du pays.

A l’est du Kordofan du Sud, l’OIM a aidé 1 500 familles déplacées extrêmement vulnérables à travers huit sites de déplacement. Dans le camp de Kalma, au sud du Darfour, elle a fourni des abris d’urgence aux résidents des camps les plus vulnérables, notamment aux familles dirigées par des femmes.

Avec la crise actuelle du déplacement et l’arrivée d’un nombre croissant de Sud-Soudanais au Soudan, les ressources de l’OIM pour distribuer de l’aide aux plus vulnérables commencent à s’épuiser. Jusqu’à aujourd’hui, elle comptait sur le financement du Fonds humanitaire commun, du Département de l’aide humanitaire et de la protection civile (ECHO) de la Commission européenne, du gouvernement canadien, du gouvernement japonais et de la Coopération italienne pour le développement.

Pour plus d’informations, veuillez contacter l’OIM au Soudan, Lorena Dos Santos, Email: ldossantos@iom.int ou Amani Osman, Email: aosman2@iom.int

IOM distributes emergency shelter and non-food relief items to displaced families in Sudan ahead of the rainy season. © IOM 2015