L’OIM aide l’île de Socotra suite au cyclone dévastateur Mekunu

Posted: 
06/01/18
Themes: 
Humanitarian Emergencies, Internally Displaced Persons

Sana’a, Yémen - L’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, vient en aide à l’île de Socotra qui a été dévastée par le cyclone Mekunu le 23 mai. En coopération avec les partenaires des clusters et avec les autorités locales sur le terrain, l’OIM a identifié les besoins les plus urgents, à savoir la nourriture et l’eau, l’assainissement et l’hygiène (WASH).

Le cyclone Mekunu a eu des conséquences dévastatrices sur l’île, détruisant notamment 120 chalutiers, quelque 500 filets de pêche et ravageant de nombreuses terres agricoles. Les réseaux d’approvisionnement en eau se sont effondrés et certaines structures médicales ont été touchées. En outre, un millier de familles dont les habitations ont été fortement endommagées auraient été déplacées.

La situation sur deux autres îles voisines de Socotra - Abd Al Quri et Samhah - est également très préoccupante compte tenu du manque de communication avec les populations présentes. Quelque 2 500 familles, dont les conditions de vie sont inconnues, seraient dispersées à travers les deux îles. 

Les Nations Unies ont envoyé 15 tonnes métriques de produits alimentaires d’urgence donnés par le Programme alimentaire mondial. Deux autres cargaisons sont prévues prochainement pour acheminer des fournitures WASH données par l’UNICEF et des kits pour la construction d’abris données par le HCR et l’OIM.

Intervenant dans l’urgence, l’OIM fournit des matériaux à près de 3 000 personnes pour construire des abris.

« Les populations touchées ont été forcées à quitter leur habitation ou leur domicile en raison de la destruction de leur maison et de leur abri. L’OIM distribue des kits pour la construction d’abris qui permettront de réduire le nombre de personnes qui pourraient être déplacées à l’intérieur du pays à cause de cette catastrophe », a déclaré Hazim Torlic, responsable de l’OIM au Yémen.

En novembre 2015, deux cyclones tropicaux rares, Chapala et Megh, s’étaient abattus sur la côte sud du Yémen, inondant l’île de Socotra, la ville portuaire de Mukalla et le gouvernorat de Shabwa : de nombreux habitants ont été déplacés, les infrastructures ont été endommagées et l’élevage de bétail et le secteur de la pêche ont été touchés. D’autres graves inondations provoquées par les pluies saisonnières ont causé des glissements de terrain, endommageant les maisons, les cultures et les infrastructures vitales à travers le pays. Les routes ont été coupées et les stocks de nourriture, les meubles et les véhicules ont été emportés. 

L’OIM avait donc aidé les communautés touchées en fournissant une aide directe, comprenant de l’eau, des abris et des trousses d’hygiène, aux familles touchées à Al Maharah, Socotra, Shabwa et Hadramaut. Entre le 1er décembre 2015 et le 7 janvier 2016, l’OIM a distribué 1 124 kits pour la construction d’abris à Hadiboh et 876 kits dans le district de Qoulensya Wa Abd Al Kouri, à 2 000 familles touchées par le cyclone (14 000 personnes).

Pour plus d’informations, veuillez contacter Saba Malme, OIM Yémen, Tel : + 967 736 800 329, Email : smalme@iom.int