L’OIM aide à prévenir les maladies dans les sites de déplacement des Nations Unies au Soudan du Sud

Posted: 
09/11/15
Themes: 
Internally Displaced Persons, Migration Health

Sud-Soudan - Pour aider à endiguer la propagation des maladies dans les sites de déplacement surpeuplés au Soudan du Sud, les équipes sanitaires de l’OIM font la promotion de mesures sanitaires préventives, notamment par le biais de deux campagnes de vaccination contre le choléra profitant à 113 600 déplacés internes.

Du 13 au 16 août et du 2 au 5 septembre, avec le soutien de ses partenaires, l’OIM a mené à bien une campagne de vaccination orale contre le choléra sur le site de protection des civils des Nations Unies à Malakal, dans l’Etat du Nil supérieur, durant laquelle au moins 42 300 personnes ont reçu une première dose de vaccin.

Prévenir la propagation de cette maladie mortelle est essentiel car le récent afflux de déplacés interne a entraîné des conditions de surpeuplement pour les 45 400 personnes qui auraient trouvé refuge sur le site.

L’OIM a également mené à bien une campagne de vaccination sur le site de protection des civils de Bentiu, dans l’Etat d’Unité, en juin, qui a permis de vacciner plus de 71 200 personnes contre la maladie. Alors que des centaines de déplacés internes continuent d’arriver sur le site chaque jour, des vaccins supplémentaires contre le choléra ont été acheminés vers le site. Le site de protection des civils de Bentiu fournit une protection et un abri à 116 700 personnes, soit une hausse de plus de 50 pourcent depuis avril.

« Ces efforts de prévention sont d’autant plus cruciaux que le pays est confronté à un certain nombre d’épidémies de maladies transmises par l’eau, dont le choléra. Avec l’arrivée de la saison des pluies, les cliniques de l’OIM ont vu le nombre de cas de paludisme plus que doubler depuis la mi-juillet », explique Haley West, coordinatrice du Programme de santé migratoire de l’OIM au Soudan du Sud.

L’OIM propose un diagnostic et un traitement contre le paludisme et encourage la prévention du paludisme chez les femmes enceintes. Les promoteurs de la santé ont également diffusé des messages sur les bonnes habitudes d’hygiène, qui sont essentielles à la prévention de la maladie.

Dans les cliniques de l’OIM à Bentiu, à Malakal et à Renk, dans l’Etat du Nil supérieur, les professionnels de santé vaccinent régulièrement les enfants contre les maladies telles que la rougeole et la polio. Ces deux dernières semaines seulement, l’OIM a administré des vaccins à plus de 1 100 enfants de mois de cinq ans.

Depuis la déclaration de l’épidémie de choléra le 23 juin dernier, les prestataires de soins de santé ont signalé 1 735 cas de choléra, dont 46 décès, au Soudan du Sud, d’après le Ministère sud-soudanais de la santé et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

La campagne de vaccination contre le choléra à Malakal a été financée par le Fonds d’intervention d’urgence du Bureau de l’USAID d’aide en cas de catastrophe à l’étranger (OFDA) et par le gouvernement du Japon.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Ashley McLaughlin, OIM Soudan du Sud, Tel: +211 922 405 716, Email: amclaughlin@iom.int. Site internet : http://southsudan.iom.int/

An IOM health worker treats a patient at a UN displacement site in South Sudan. @ IOM