L’OIM aide Vanuatu à renforcer la gestion des catastrophes

Posted: 
05/20/16
Themes: 
Disaster Risk Reduction, Migration and Climate Change

Vanuatu - Le cyclone tropical Pam, un cyclone de catégorie 5 qui s’est abattu sur Vanuatu en mars 2015 a été la pire catastrophe naturelle de l’histoire de cet archipel du pacifique, provoquant de sérieux dégâts aux infrastructures et laissant de nombreuses communautés dans le besoin. Maintenant que la phase d’urgence est passée, l’attention est centrée sur la préparation à la survie aux catastrophes.

Dans le cadre de sa coopération actuelle avec l’Office national de gestion des catastrophes de Vanuatu, cette semaine, l’OIM a donné 150 kits d’urgence pour la construction d’abris et a conçu un bâtiment polyvalent qui sert de centre communautaire doté d’un point de collecte d’eau de pluie et d’un centre d’évacuation pour les situations d’urgence.

Un prototype financé par la République de Corée du Sud a été construit à Sea Side, un quartier de Port Vila, la capitale. Les habitants ont également bénéficié de sessions de formation technique dispensées par Save the Children en Australie, dans le cadre du projet ReBuilt, mis en œuvre par l’OIM en partenariat avec le Service de la Commission européenne à l’aide humanitaire et à la protection civile.

« Le plan a été conçu de façon à ce que la structure puisse être utilisé à la fois comme abri ouvert pour collecter l’eau de pluie et comme une structure fermée qui puisse servir d’espace de rencontre communautaire, de crèche ou d’espace de stockage, et fournir un lieu sûr à la communauté en cas d’urgence », a expliqué Shadrack Welegtabit, Directeur de l’Office national de gestion des catastrophes.

L’Unité de coordination et de gestion des camps de l’Office national de gestion des catastrophes (NDMO) a également publié des Directives nationales pour la sélection et l’évaluation des centres d’évacuation avec le soutien technique de l’OIM.

Le document, rédigé en consultation avec le Département des travaux publics et le Ministère de l’éducation, apporte une orientation claire pour l’identification et la sélection des centres d’évacuation et une liste de vérification reliant les directives nationales aux normes internationales sur l’évacuation. Ces ressources renforceront la capacité de Vanuatu à gérer le déplacement en cas de catastrophes naturelle.

Enfin, l’Office des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), l’OIM et le NDMO réaliseront une mission conjointe sur l’évacuation de masse lors de catastrophes naturelles (MEND) en juin 2016 afin d’analyser les lacunes et d’identifier des plans d’évacuation de masse en cas d’éruption volcanique sur les îles de Gaua, de Tanna et d’Ambryim.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Alberto Preato, OIM Vanuatu, Tel +678 5489 205. Email apreato@iom.int