L’OIM au Soudan du Sud commence l’expansion du site de protection des civils de Bentiu

Posted: 
02/10/15

Soudan du Sud - Depuis l’éruption de la crise au Soudan du Sud en décembre 2013, plus de 1,8 million de personnes ont été déplacées. Plus de 112 000 recherchent un abri et une sécurité à l’intérieur des bases des Nations Unies à travers le pays. Le plus grand de ces sites est le site de protection des civils des Nations Unies à Bentiu, dans l’Etat d’Unité.

A Bentiu, plus de 53 000 personnes déplacées vivent dans des conditions de surpeuplement. L’OIM et ses partenaires œuvrent ensemble pour élargir le site afin de fournir aux familles des conditions de vie plus humaines. La saison des fortes pluies au Soudan du Sud provoque des inondations et une hausse du nombre de cas de paludisme et d’autres maladies. Les conditions de vie de surpeuplement dans le site peuvent provoquer des épidémies de maladies, comme l’épidémie de choléra l’année dernière.

A Bentiu, l’OIM fournit des services d’eau et d’assainissement, de soins de santé primaire et maternelle, d’expansion du site et des services de développement. L’OIM travaille actuellement sur une expansion de 1 000 000 de mètre carrés qui permettra aux familles de s’étendre et d’accroître leur accès aux services humanitaires. La zone d’expansion disposera également de systèmes d’évacuation appropriés permettant d’atténuer l’impact des inondations qui ont eu lieu en 2015.

En tant que principale organisation du cluster chargé de la coordination et de la gestion des camps au Soudan du Sud, l’OIM œuvre en collaboration étroite avec les partenaires humanitaires et l’UNMISS en vue d’améliorer les conditions de vie dans les sites de déplacés internes. Pendant le week-end, David Derthick, chef de mission de l’OIM au Soudan du Sud, s’est rendu dans les sites de déplacés internes avec Valerie Ramos, coordinatrice des secours d’urgence, afin de mettre en lumière les besoins urgents des déplacés à travers le pays.

Sur le terrain à Wei, la Sous-secrétaire générale et M. Derthick ont pu assister à une distribution d’articles d’urgence par les équipes de réponse rapide de l’OIM.

« Le mécanisme de réponse rapide permet à l’OIM et à d’autres organisations d’atteindre les personnes dans le besoin dans les zones isolées à travers le pays », a déclaré M. Derthick. « Je suis reconnaissant que la Sous-secrétaire ait pu visiter Wei et être témoin de cette réponse mobile particulière. Ses visites au Soudan du Sud pendant la situation d’urgence sont très appréciées et cette mission en particulier, pendant ses derniers jours en tant que coordinatrice des secours d’urgence, souligne son engagement à mettre en évidence les besoins constants du peuple du Soudan du Sud. »

Pour plus d’informations, veuillez contacter

Jennifer Pro

OIM Soudan du Sud

Tel +211- 920-885 988

Email:  jpro@iom.int

IOM Rapid Response Team meets Emergency Relief Coordinator Valerie Amos, UN Humanitarian Coordinator in South Sudan Toby Lanzer and UNESCO Special Envoy Forest Whitaker in Wei, South Sudan. © IOM 2015