L’OIM commence à réinstaller des Vénézuéliens depuis Manaus vers d’autres villes du Brésil

Posted: 
12/20/19
Themes: 
Migrant Assistance

Manaus – L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a démarré le processus de réinstallation de Vénézuéliens vivant actuellement dans la ville de Manaus, au Brésil, vers d’autres villes du pays. Au total, 58 personnes font partie des premiers vols, qui ont lieu cette semaine (17-20 décembre).

Après ce premier groupe, le but de l’OIM est d’aider chaque mois au moins 100 réfugiés et migrants du Venezuela à chercher de nouvelles possibilités dans toutes les régions du pays. Il s’agit des Vénézuéliens dans des centres, dans la rue ou qui vivent même dans des logements en location dans les quartiers de Manaus.

Ceux qui ont déjà trouvé un travail ou qui ont de la famille ou des amis dans d’autres municipalités brésiliennes mais qui n’ont pas les moyens de voyager sont éligibles pour être réinstallés. L’OIM participe au processus, à commencer par l’enregistrement et les vérifications, donne des conseils aux Vénézuéliens sur l’accès aux documents pour les voyageurs. L’OIM procède également à la vaccination, dipense des examens médicaux et donne des billets d’avion pour la nouvelle destination.

Juberlin Carolina, Deibi Gonzalo et leurs trois enfants faisaient partie du premier groupe à quitter Manaus. La destination de la famille est Curitiba, où vivent la mère et les frères de Juberlin depuis trois ans. Le déplacement faisait déjà partie de leurs projets mais avec un revenu de 100 réals brésiliens (environ 25 dollars) par semaine qui Deibi reçoit en tant qu’assistant technique à Manaus, la famille s’attendait à une longue période d’attente pour pouvoir payer les billets d’avion.

« Je ne pensais pas que nous pourrions voyager si rapidement. Je suis reconnaissant envers l’OIM pour l’attention qu’elle nous porte », a confié Deibi.

« Ce sera un moment de grande joie », a ajouté Juberlin, faisant remarquer que sa grand-mère allait enfin rencontrer sa petite-fille d’un an, Dana.

Cette opération fait partie de la stratégie de réinstallation menée à bien par le gouvernement fédéral avec le soutien des agences des Nations Unies et de la société civile. Dans l’Etat d’Amazonas, où se situe Manaus, les principaux partenaires sont le gouvernement d’Amazonas et la Mairie de Manaus.

Les départements de la justice, des droits de l’homme et de la citoyenneté et de la protection sociale d’Amazonas, ainsi que le Bureau municipal des femmes, de la protection sociale et de la citoyennenté contrôlent les activités menées à bien et renforcent tous les services publics aux Vénézuéliens. Les départements locaux de la santé dispensent également l’évaluation médicale, étape obligatoire du processus de réinstallation.

Les activités de réinstallation de l’OIM à Manaus sont mises en œuvre avec le soutien financier du Bureau de la population, des réfugiés et des migrations (PRM) du Département d’Etat américain.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Juliana Hack, OIM Brasilia, Tel. +55 61 3771 3772, email : jhack@iom.int

  • Venezuelan family is relocated from Manaus to Curitiba, Brazil. Photo: IOM/ André Sena