L’OIM dispense une formation professionnelle dans les anciennes zones de conflit au Myanmar

Posted: 
01/27/15

Myanmar - Cette semaine a lieu le lancement d’un projet de formation professionnelle révolutionnaire au Myanmar, par le biais d’efforts communs de l’OIM, du gouvernement suisse et du gouvernement birman.

Le projet cible 3 000 personnes défavorisées dans les régions du Myanmar touchées par le conflit. Il a été officiellement lancé hier dans l’Etat de Kayin et sera lancé demain dans l’Etat Môn voisin.

Le projet local de formation professionnelle est l’un des éléments d’un programme pluriannuel échelonné sur le développement de compétences professionnelles, financé par l’Agence suisse pour la coopération au développement et mis en œuvre par la Fondation suisse pour la coopération technique (Swisscontact) et l’Institut allemand pour la formation professionnelle, le marché du travail et la politique sociale (INBAS).

L’OIM coopère avec ces organisations dans la mise en œuvre d’une formation professionnelle locale dans l’Etat Môn et l’Etat de Kayin, afin de permettre au programme d’atteindre les zones isolées, touchées par le conflit depuis longtemps.

La cérémonie de lancement dans l’Etat de Kayin a été suivie par U Zaw Min, Ministre en chef de l’Etat de Kayin, par U Htin Aung, Ministre adjoint du travail, de l’emploi et de la sécurité sociale, et Christoph Burgener, Ambassadeur de la Suisse au Myanmar.

« Je suis content que cette formation soit communautaire », a déclaré U Zaw Min, lors de la cérémonie de lancement. « Aujourd’hui, ces personnes confrontées à des difficultés auront l’opportunité d’améliorer leur statut économique tout en prenant soin de leur famille. Ce projet sera bien accueilli par la population à la fois rurale et urbaine et nous soutiendrons le projet au profit de la région. »

« Alors que le Myanmar met en œuvre des réformes, l’amélioration des compétences de notre peuple est essentielle. Ce projet soutient ainsi l’une de nos priorités nationales clés », a déclaré U Hting Aung.

L’Ambassadeur suisse Christoph Burgener a décrit le projet comme « porteur d’opportunités d’amélioration des compétences des personnes de la région et, outre leur formation, porteur d’opportunités d’emploi ou d’auto-entreprise pour les femmes et hommes ruraux, en utilisant le développement de leurs compétences professionnelles pour créer un impact général sur la réduction de la pauvreté. »

La première phase de ce projet se déroulera jusqu’en janvier 2018 et offrira 90 formations dans les villes et 80 formations dans les villages dans les segments du marché du travail où la demande est la plus forte.

Pour plus d’informations, veuillez contacter

Kieran Gorman-Best
OIM Myanmar
Tel. +95 94317 1025
Email: kgormanbest@iom.int

- See more at: http://mnlvcmsapp01.as.iom.net/cms/fr/sites/iom/home/news-and-views/pres...

Contexte : « Les récents progrès accomplis en termes de réformes politiques et économiques et le processus de paix en cours ont ouvert des possibilités sans précédent pour le développement économique local où les travailleurs qualifiés seront en forte demande, a fait remarquer le chef de mission de l’OIM Kieran Gorman-Best. « La stabilité dans les régions permet la mise en œuvre de formations professionnelles dans les endroits où la sécurité ne le permettait pas auparavant. »

Share this        Google +

- See more at: http://mnlvcmsapp01.as.iom.net/cms/fr/sites/iom/home/news-and-views/pres...