L’OIM distribue de l’aide indispensable aux familles de retour à Lainya, au Soudan du Sud

Posted: 
10/13/17

Juba - L’OIM distribue actuellement des articles de secours à environ 3 800 familles dans le comté de Lainya, au Soudan du Sud. La distribution se poursuivra jusqu’à la mi-octobre 2017.

Des milliers de personnes ont fui Lainya et les zones voisines en 2016 lorsque les affrontements se sont propagés dans le sud depuis Juba vers la région d’Equatoria, où se trouve Lainya. Tandis que de nombreuses personnes ont traversé la frontière vers les camps de réfugiés en Ouganda voisin, des milliers d’autres ont fui vers des zones isolées à l’intérieur même du Soudan du Sud.

Cette distribution à Lainya intervient après une précédente distribution dans le comté en juillet 2017 et fait suite à une mission dirigée par l’OIM et ses partenaires en août, qui a permis de vérifier les informations sur la recrudescence des retours dans la région. Confiants quant à l’amélioration de la sécurité à Lainya, les déplacés ont progressivement commencé à retourner dans le comté.

L’évaluation rapide d’août a permis d’identifier les besoins immenses de ces personnes de retour. Les réfugiés sud-soudanais ont marché pendant cinq jours avec peu d’affaires en provenance d’Ouganda pour rejoindre Lainya. Les déplacés internes n’avaient emporté que très peu d’affaires avec eux lorsqu’ils ont fui à la recherche d’une sécurité et ont donc ramené tout aussi peu d’affaires. Les familles déplacées ont confié que leurs habitations avaient été pillées pendant les affrontements.

Bon nombre des déplacés ont raconté avoir manqué la première distribution en juillet en raison des problèmes de sécurité.

L’OIM distribue des articles ménagers essentiels, notamment des couvertures, des nattes de couchage, des moustiquaires, des sets de cuisine, des sacs, des draps, des solutions de traitement de l’eau, des jerricans pliables et du savon. L’OIM œuvre aux côtés de Lacha Community and Economic Development (LCED), une organisation non gouvernementale sud-soudanaise, pour effectuer la distribution.

La zone de distribution est vaste car les communautés sont dispersées et bon nombre continuent de rechercher un abri dans les zones isolées. Les routes en mauvais état, dû au manque d’infrastructures et à la saison des pluies, provoquent des retards dans l’acheminement de l’aide car les camions ont du mal à atteindre le comté.

A mesure que les besoins augmentent dans le pays, les équipes d’intervention rapide de l’OIM continuent d’intervenir dans les zones isolées. Dans le comté de Mayom, à Jonglei, l’OIM améliore l’accès à l’eau potable et réalise des activités de promotion de l’hygiène en réponse aux cas de choléra signalés en juin et en juillet. Dans le comté de Rubkona et dans certains secteurs de la ville de Bentiu, dans l’Etat d’Unité, l’OIM creuse 20 puits pour améliorer l’approvisionnement en eau salubre des personnes déplacées vulnérables et des communautés d’accueil.

Après presque quatre années de conflit, environ 4 millions de Sud-soudanais restent déplacés, dont 1,88 million à l’intérieur du pays et 2,1 millions dans les pays voisins. Les équipes d’intervention rapide de l’OIM continuent de fournir une aide humanitaire multisectorielle aux personnes vulnérables à travers le pays.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Ashkey McLaughlin, OIM Soudan du Sud, Tel : +211 912 379 793, Email : amclaughlin@iom.int

  • Distribution of relief items in Lainya, South Sudan in July 2017. Photo: UN Migration Agency 2017