L’OIM en Côte-d’Ivoire évalue un projet de lutte contre la traite à la frontière libérienne

Posted: 
12/04/15

Côte d'Ivoire - L’OIM en Côte-d’Ivoire a effectué une mission d’évaluation de deux jours dans la ville de San Pedro à la frontière libérienne dans le cadre de son projet de lutte contre la traite à Akoma.

Le projet est une coopération innovante entre l’OIM et INTERPOL débutée en juin 2015. Mis en œuvre à la fois en Côte-d’Ivoire et au Ghana, il a permis de secourir 48 enfants victimes de traite et de travail des enfants dans l’industrie du cacao.

INTERPOL est chargé des aspects d’application de la loi et l’OIM est chargée du rétablissement des enfants secourus et de la fourniture d’une aide immédiate et à long terme.

Pendant la mission, l’équipe de l’OIM a rencontré des travailleurs sociaux œuvrant auprès des enfants secourus et a pu faire un état des lieux global. L’aide aux enfants et à leur famille comprend les abris, l’aide financière et la réintégration des enfants dans le système éducatif.

Un atelier de parties prenantes a également été organisé pour réunir 35 participants du Ministère de la solidarité, de la famille, de la femme et de l’enfance, du Ministère des affaires sociales, de la police, de l’Unité de protection de l’enfance de l’ONUCI, des organisations de la société civile, des ONG locales, des bénéficiaires, des travailleurs sociaux et des journalistes.

L’équipe a également rencontré certains des enfants afin d’identifier les domaines possibles d’amélioration, notamment les techniques de suivi avec les enfants secourus, la communication entre les différentes structures participant au projet, et la formation de la police chargée de secourir les enfants.

« Je travaille dans l’industrie du cacao. Après avoir été secouru, l’OIM m’a fourni un abri et a financé ma formation professionnelle de mécanicien », a déclaré l’un des enfants secourus.

L’OIM réalisera l’évaluation finale en décembre, mettant ainsi un terme au projet. D’autres opérations de suivi seront confiées au gouvernement, notamment au Ministère de la solidarité, de la famille, de la femme et de l’enfance, l’un des partenaires principaux de l’OIM dans le cadre du projet.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Anita Kassem, OIM Côte-d’Ivoire, Tel: +225 22528200/+225 79931991, Email: akassem@iom.int