L'OIM en Ethiopie lance un appel de 40 millions de dollars pour aider 1,6 million de personnes supplémentaires dans le nord de l'Ethiopie

Posted: 
07/16/21

Addis-Abeba - Près de deux millions de personnes touchées par la crise dans le nord de l'Ethiopie ont désespérément besoin d'une aide vitale, notamment d'eau, de médicaments et d'abris, a déclaré aujourd'hui l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) en lançant un appel urgent de 40 millions de dollars pour aider les hommes, les femmes et les enfants déplacés à l'intérieur du pays, y compris des nouveau-nés.

Depuis le début du conflit il y a huit mois dans l'Etat régional du Tigré en Ethiopie, des millions de personnes endurent des souffrances inimaginables, notamment des déplacements forcés, la faim, la mort et la destruction de biens privés et publics. 

Au Tigré, l'OIM a apporté son soutien à plus d'un demi-million de personnes, y compris des enfants, des femmes et des hommes déplacés, ainsi que des groupes vulnérables tels que les femmes enceintes et les personnes en situation de handicap. Cette aide comprend des abris et la fourniture d'articles essentiels tels que de la nourriture, de l'eau, des vêtements, des médicaments et des fournitures pour bébés, ainsi que des services d'assainissement et d'hygiène.

L'OIM soutient également les efforts de coordination et de gestion des camps, en fournissant des soins de santé mentale à ceux qui en ont besoin, et en produisant des rapports de la Matrice de suivi des déplacements (DTM) pour faire la lumière sur l'évolution de la situation.

Près de 70 millions de dollars (69,3 millions) sont nécessaires pour répondre aux besoins des populations déplacées à l'intérieur du pays dans le nord de l'Ethiopie, mais seulement 28,7 millions ont été reçus cette année. L'OIM a besoin de 40,6 millions de dollars supplémentaires pour le reste de l'année 2021 afin de pouvoir poursuivre et étendre sa réponse pour aider les personnes déplacées.

« Les près de deux millions de personnes déplacées par cette crise continuent de vivre dans des conditions inhumaines et indignes et ont besoin d'un soutien essentiel et urgent », a déclaré Maureen Achieng, chef de mission de l'OIM en Éthiopie et représentante auprès de l'Union africaine et de la CEA. « Le Directeur général de l'OIM, António Vitorino, l'a déjà dit et nous le répétons : nous devons agir sans délai pour répondre aux besoins des populations dans la région. » 

La situation au Tigré reste instable. En partenariat et en coordination avec d'autres agences des Nations Unies, l'OIM est déterminée à fournir une aide humanitaire vitale, afin de continuer à atteindre les personnes dans le besoin. L'OIM prévoit d'augmenter de manière significative ses programmes d'intervention et d'accroître le déploiement de personnel chevronné dans la région, malgré l’importante pénurie de fonds.

La réponse de l'OIM s'aligne sur le plan de réponse de l'Éthiopie du Groupe de coordination intersectorielle (ICCG) - un effort de coopération entre les secteurs et l'équipe humanitaire de pays pour améliorer la réponse nationale - qui estime que 5,2 millions de personnes sont dans le besoin dans le pire scénario de cette crise humanitaire qui s'intensifie.

Pour en savoir plus sur l'appel éclair de l'OIM pour le nord de l'Ethiopie, cliquez ici.

Pour plus d'informations, veuillez contacter : 

Krizia Kaye Viray, responsable de l'information publique de l'OIM en Ethiopie, Email : [email protected], Tel : +25 1993531220

Yvonne Ndege, Porte-parole régionale de l'OIM pour l'Est et la Corne de l'Afrique à Nairobi, Email : [email protected], Tel : +25 4797735977 

  • L'OIM lance un appel de fonds supplémentaires afin de continuer à fournir une aide vitale aux personnes déplacées dans le nord de l'Ethiopie. Photo : OIM/ Kaye Viray