L’OIM en Jamaïque lance une campagne de sensibilisation pour protéger les migrants vulnérables

Posted: 
09/24/13

Jamaïque - L’OIM à Kingston lance une campagne de sensibilisation afin de promouvoir la migration ordonnée, visant les Jamaïcains susceptibles de migrer, en particulier les enfants.

La campagne comprend une série de sessions de sensibilisation avec des représentants du Ministère de la jeunesse et de la culture, du Ministère de l’éducation, ainsi qu’avec des intervenants qui œuvrent pour l’autonomisation des jeunes et des conseillers pédagogiques.

Les sessions permettront d’accroître leur sensibilisation aux dangers de la migration irrégulière, de la traite et de la vulnérabilité des enfants, tout en renforçant leur capacité à faire passer le message dans les écoles et les communautés pour promouvoir un processus de migration sûr.

Les messages de la campagne seront diffusés dans les principaux journaux tels que The Gleaner, avec un tirage quotidien de 413 000 exemplaires en semaine et un tirage de 454 000 exemplaires le dimanche, et The Weekend Star, lu par quelque 400 000 Jamaïcains. Des flyers et des posters seront déposés dans les lieux publics tels que les écoles, les ministères et d’autres bureaux du gouvernement.

Une bande dessinée sera incluse dans le magazine Children’s Own, distribué dans les écoles. La BD raconte l’histoire d’une mère qui amène sa fille à l’aéroport et demande à un inconnu de l’emmener à l’étranger. A la fin, elle décide de payer pour que sa fille puisse voyager dans le cadre du programme de mineur non accompagné de la compagnie aérienne.

« Nous espérons nous adresser à une grande partie de la population. Les 30 conseillers pédagogiques qui ont participé aux sessions de sensibilisation organiseront des sessions similaires dans leurs écoles et passeront le mot à non moins de 120 000 personnes », a déclaré Keisha Livermore, responsable du bureau de l’OIM en Jamaïque.

Le nombre de migrants jamaïcains vivant à l’étranger est a peu près le même que le nombre d’habitants de l’île, soit environ 2,7 millions de personnes.

La Jamaïque est un pays d’origine et de transit, et la campagne de l’OIM à Kingston est centrée sur les enfants qui restent au pays lorsque les deux parents migrent, sur les enfants qui migrent seuls, sur les jeunes (17-24 ans) qui migrent à la recherche d’un emploi avec des attentes généralement utopiques, et sur les parents qui envoient leurs enfants à l’étranger avec des inconnus.

L’OIM à Kingston entretient un partenariat avec le Ministère des affaires étrangères et du commerce à l’étranger afin de mettre en place une stratégie de communication et de déployer chaque phase de la campagne. Cette dernière est financée par le Bureau de la population, des réfugiés et des migrations (PRM) du Département d’Etat américain, dans le cadre du projet caribéen de protection des migrants vulnérables.

Pour plus d’informations, veuillez contacter

Keisha Livermore
OIM Kingston
Email: iomkingston@iom.int
Tel.: +1.876.968.0569